BILINGUISME DE PACOTILLE

Sans doute vous souviendrez-vous du courriel que je vous ai adressé le 22 avril dernier à propos de ce bar d’une plage de Saint-Malo invitant ses clients à venir se servir au comptoir en ces termes : "Self-service at Bar". J’ai eu la surprise de constater, quinze jours plus tard, le 5 mai, que la même pancarte annonçait cette fois : "Servez-vous au Bar" (voir la photographie). Tel Janus, dieu de la mythologie romaine à une tête mais aux deux visages, ladite pancarte est utilisable recto verso, soit en français, soit en anglais, selon le bon vouloir du limonadier. Le caractère parfaitement artificiel et ridicule de ce bilinguisme de pacotille est souligné ici par le fait que les deux mots utilisés sont les mêmes en anglais et en français (même origine latine pour service). Il ne s’agit pas d’une traduction pour se faire comprendre, mais d’un geste purement commercial pour flatter la clientèle anglophone et essayer par là de l’attirer.

Nos voisins britanniques sont désormais nombreux à débarquer à la gare maritime de Saint-Malo avec leur véhicule. Pour qu’ils ne soient pas trop dépaysés à leur arrivée sur le sol français, on pourrait tout aussi bien instituer là-bas une circulation routière alternée : par exemple à droite les jours pairs, à gauche les jours impairs …

Jean-Pierre Busnel
jpabusnel@wanadoo.fr

(Le 6 mai 2007)