ANGLICISATION

Gabrielle Duchaine-Baillargeon
Le Journal de Montréal
16/05/2007

Extrait de http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/05/20070516-065202.html

Les groupes de défense de la langue française sont formels, le français perd du terrain au Québec, et surtout dans le domaine commercial.

Mario Beaulieu

«Il y a une anglicisation de plusieurs services et quand le siège social est à l’extérieur de Montréal, c’est presque impossible de se faire servir en français», estime le porte-parole du mouvement Montréal français, Mario Beaulieu.

Ministères

«L’anglais est premier partout, ajoute le président d’Impératif Français, Jean-Paul Perrault. Dans plusieurs ministères, le message du répondeur commence avec An english message will follow.»

Les organismes interrogés déplorent par ailleurs que l’anglais prenne parfois autant de place, sinon plus, que le français, sur les écriteaux des commerces.

Pour en savoir plus: http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/05/20070516-065202.html

Se faire répondre en français au Québec

Les entreprises fautives donnent toutes sortes d’explications

Votre opinion:

Que pensez-vous des entreprises qui n’offrent pas de service à la clientèle téléphonique en français?