ROYAL, MAIS SANS HONNEUR !

Madame, Monsieur le Sénateur,
Madame, Monsieur le Député,

Hier soir (le 4 juillet 2006), aux actualités de 20 heures à la télévision,
nous avons entendu Ségolène Royal s’exprimer en ANGLAIS en Suède.

Devons-nous trouver normal qu’une candidate au poste de Président de la
République se fasse ainsi VRP de la langue des Américains ?

La Suède n’est pourtant pas un pays anglophone et la langue française est
encore une grande langue internationale
, il n’y avait donc aucune raison
valable pour s’exprimer en anglais et faire allégeance, ce faisant, à la langue
impériale.

Hier soir, Mme Royal nous a montré, en préférant en Suède l’anglais au
français, en capitulant linguistiquement, qu’elle n’était pas un Homme d’état
digne de ce nom, et que donc, elle ne méritait pas d’accéder au poste suprême.

Ségolène Royal en anglais en Suède, et dire que l’année 2006 a été déclarée
« Année Léopold Sédar Senghor », autrement dit « Année de la FRANCOPHONIE ».

Triste réalité que ces hommes politiques sans honneur, sans consistance,
à-plat-ventristes, ô combien !

Merci de protester avec nous contre l’anglomanie ambiante en général et
contre l’anglomanie de Mme Royal en particulier.

Dans l’attente, recevez, Madame, Monsieur le Sénateur, Madame, Monsieur le
Député, l’expression de toute notre considération.

Régis Ravat, afrav@tiscali.fr
Président de l’A.FR.AV (

http://www.francophonie-avenir.com
)

(Le 6 juillet 2006)