RELANCE D’UNE LAITERIE OUTAOUAISE


Impératif
français
est conscient que la langue française sera d’autant plus forte que
l’économie et la culture qu’elle véhicule sont forts.

Impératif français appuie les entreprises d’ici qui reçoivent et servent la
clientèle en français, les entreprises d’ici où la langue de travail est le
français.

Impératif français est convaincu que l’Outaouais « québécois » le sera
davantage tant qu’il y aura de nombreuses entreprises pour répondre aux besoins
de sa population et de celle d’ailleurs.

Pour ces raisons et plusieurs autres, Impératif français appuie le projet de
relance d’une laiterie locale en se portant acquéreur d’une part de la
Coopérative des consommateurs de la laiterie de l’Outaouais. Impératif français
devient ainsi l’un de ses fiers partenaires.

En agissant ainsi, Impératif français invite les organismes et entreprises de
l’Outaouais à se solidariser dans la lutte que mènent les gens d’ici pour
protéger leurs entreprises et pour en promouvoir leur croissance… en français,
bien sûr !

Sur la photo, on reconnaît le porte-parole de la Coopérative des
consommateurs de la laiterie de l’Outaouais, M. Maxime Pedneault Jobin, et le
président d’Impératif français, M. Jean-Paul Perreault .

(Le 19 novembre 2006)