« POURQUOI VEULENT-ILS TUER LE FRANÇAIS? »

Dans son remarquable ouvrage "Pourquoi veulent-ils tuer le français ?", publié en début d’année dernière, plusieurs fois cité par Le Cinquième Monde, le professeur Bernard Lecherbonnnier écrit ceci (p. 234) : "Sans réelle implication de l’Elysée en faveur de la langue française … l’Etat … glisse peu à peu vers l’acceptation passive d’une situation honteuse mais confortable."

L’incident créé le 23 mars dernier à Bruxelles par le Président de la République française peut laisser espèrer qu’une certaine prise de conscience salutaire se fait enfin jour au plus haut niveau de l’Etat et que l’on n’y est pas disposé à laisser le champ libre aux forces qui ont conçu le projet d’angliciser coûte que coûte les rouages de la société française (une page en pièce jointe au format PDF).

L’Institut André Busnel ( contact@iab.com.fr ) remercie ses correspondants de leur aimable attention et les assure de ses sentiments les plus distingués.

(Le 8 avril 2006)