PROPAGANDE CANADIENNE DANS NOS ÉCOLES

Propagande canadienne auprès de nos enfants : Bravo à la CSDM ! – La SSJB

La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal a félicité ce matin la Commission
scolaire de Montréal d’avoir banni de ses écoles l’agenda de propagande
canadienne Historica.

« Le geste est courageux et il mérite l’appui de tous les démocrates », a
affirmé le président général de la Société, Jean Dorion. Depuis des années et
des années, les écoles du Québec sont inondées d’instruments de propagande
bonne-ententiste déguisés en « matériel pédagogique ». Les organismes qui les
diffusent sont habituellement financés par le gouvernement canadien, qui a
trouvé là une excellente occasion de s’ingérer dans l’éducation, un domaine qui
ne relève pas de sa juridiction ».

« Le cas de l’agenda Historica n’est donc pas unique. La Société entreprend à
partir d’aujourd’hui d’accumuler un dossier sur ces instruments de propagande
canadienne dans nos écoles. Parce qu’ils visent nos enfants, ils constituent un
scandale pire que ceux des commandites ou des dépenses clandestines d’Option
Canada, affirme Jean Dorion. La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal invite
donc parents et enseignants à lui faire parvenir des exemplaires des instruments
concernés et s’engage à faire en temps opportun les représentations nécessaires
auprès des autorités scolaires concernées afin que plus personne au Québec ne se
fasse complice de ce lavage des cerveaux de nos enfants ».

On peut adresser tout matériel de propagande au siège social de la Société,
82, rue Sherbrooke Ouest, Montréal, H2X 1X3, (tél. : 514-843-8851) en précisant
le nom de l’école et de la commission scolaire où il est utilisé, de même que
les coordonnées de l’envoyeur, qui ne seront jamais divulgués sans sa
permission.

Renseignements: Daniel de Brouwer, (514) 830-5161, (514) 486-9786

(MONTREAL, le 9 sept. /CNW Telbec)

Pour en savoir davantage :

Nous menons une lutte acharnée en Outaouais pour faire bannir l’agenda
Historica de nos écoles et nous avons besoin d’un coup de pouce.


Site web sur l’agenda Historica