L’ONU éTEND SES PRATIQUES D’EXCLUSION

Le nouveau secrétaire-général de l’ONU, Ban Ki-moon’s, ne parle pas français,
seules les questions en anglais sont permises!

« Longtemps considérée langue de la diplomatie, le français perd son élan »,
selon une nouvelle en anglais de la CBC, réseau anglais de Radio-Canada, qui
ajoute que pour la Francophonie la nomination d’un secrétaire général ayant des
difficultés avec le français est un « faux pas diplomatique. »

Bien que son curriculum vitae affirme qu’il parle français, à une question
posée en français, le secrétaire général Ban Ki-moon’s fut incapable de répondre
en français : « Ban whose resumé proclaims he speaks English and French,
responded in English.» !


http://www.cbc.ca/news/reportsfromabroad/herland/20061214.html
(en
anglais….)

(Le 16 décembre 2006)