LE QUÉBEC ET LA FRANCOPHONIE À L’ÉTUDE

Impératif français est honoré que son site Web serve au rayonnement du Québec
et de la Francophonie à l’étranger.

Des spécialistes allemands en éducation développeront des modules multimédia
qui permettront aux jeunes Allemands de découvrir le Québec, la Francophonie et
la langue française à partir, entre autres, du site Web d’Impératif français.

—–Message d’origine—–
De : Birgit Tramnitz [mailto:tram@gmx.net] Envoyé : 17 juillet, 2006 06:15
à: imperatif@imperatif-francais.org
Objet : Projet de Francais langue étrangère

Objet: Projet scolaire et universitaire allemand sur le Québec

Mesdames,
Messieurs,

Je m’appelle Birgit Tramnitz et j’enseigne le français langue étrangère au
Lycée Konrad Adenauer, à Bonn, en Allemagne. Depuis des années, je m’intéresse à
l’intégration des ‘nouvelles technologies’ (Internet) dans l’enseignement des
langues étrangères, j’ai élaboré plusieurs modules multimédia dans ce contexte
et publié plusieurs articles à ce sujet.

En ce moment je prépare un projet éducatif avec mes collègues Manfred
Overmann et Jürgen Wagner, tous deux aussi spécialisés dans ce domaine.
Ce projet sera consacré à l’étude du Québec sous tous les aspects.


http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf4/quebec/index.html

Dans le cadre de notre projet, on aimerait faire travailler les élèves sur
des textes, des photos et des matériaux audio pour la construction d’exercices
interactifs et pour les exploiter à partir de fiches pédagogiques que nous
sommes en train d’élaborer. Il faudrait alors que nous mettions des textes /
photos ou audios sur le serveur de notre école afin de pouvoir garantir le bon
fonctionnement de notre cours multimédia. Nous indiquerons chaque fois la
référence pour renvoyer les élèves au site d’origine afin de respecter les
droits d’auteur (copyright) :

Je souhaiterais utiliser votre site Web
http://www.imperatif-francais.org

pour le faire exploiter par les élèves. Vous trouverez le travail ici, sur le
site de notre école :

http://adenauer.bonn.de/tram/8

Le travail que nous réalisons est sans but lucratif, c’est du pur bénévolat.
Nous ne serions donc pas en mesure de payer quoi que ce soit.
Tout ce qu’on pourrait vous offrir en retour, c’est de vous faire de la
publicité en faisant connaître votre site à tous les jeunes qui travailleront
avec notre module multimédia.

Pour vous convaincre de la nature aucunement commerciale de nos activités
veuillez consulter les pages Web suivantes qui vous donneront une idée de notre
présent projet élaboré en prenant notre cours sur la Bretagne comme modèle :


http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf4/bretagne/index.htm


http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf4/bretagne/musiquebretonne.htm


http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf4/bretagne/histoire.htm


http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf4/bretagne/langue.htm

Nous souhaiterions vivement que vous nous accordiez l’autorisation d’utiliser
votre site afin de baser des questionnaires et des exercices sur des matériaux
authentiques. Il va de soi qu’on en indiquerait la source.

Dans l’attente de vos nouvelles,

Birgit Tramnitz

**********
—–Message d’origine—–
De : Birgit Tramnitz [mailto:tram@gmx.net] Envoyé : 21 juillet, 2006 06:51 à :
Impératif français Objet : Projet de français langue étrangère

Monsieur Perreault,

Je vous remercie de votre réponse rapide et positive.
évidemment, je vous assure que l’origine, c’est-à-dire le site
www.imperatif-francais est mentionné et que tous les liens intégrés dans les
tâches pour l’élève mènent directement aux pages de votre site. Vous pouvez vous
en assurer à tout moment sur :

http://adenauer.bonn.de/tram/8

Dès la rentrée scolaire, ce module sera intégré dans notre grand projet de
FLE sur le Québec et la francophonie :

http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf4/quebec/index.html

Nous vous serions en effet très reconnaissants de faire connaître le projet
auprès de médias canadiens, cela servira à beaucoup d’utilisateurs potentiels et
à notre cause commune.

Avec l’expression de mes sentiments les meilleurs,

Birgit Tramnitz

(Le 25 juillet 2006)