LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

Lettre ouverte au premier ministre du Québec, M. Jean Charest

Att. : Premier ministre Jean Charest (
commentairespm@mce.gouv.qc.ca
) / ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Pierre Corbeil (
pierre.corbeil@mrnfp.gouv.qc.ca
) ainsi que Hydro-Québec (via

https://www.hydroquebec.com/sefco/formulaires/fr/apropos.html
*)

Hydro-Québec envoie l’argent de ses clients québécois (et
actionnaires par définition) à the Ottawa University (http://www.cyberpresse.ca/article/20060126/CPACTUALITES/601260516/1026/CPACTUALITES
)

pendant que…

notre premier ministre – québécois ??? -, Jean Charest,
installe des Canadiens plus rouges unifolié que homard en eau bouillante dans
des postes stratégiques de l’état du Québec:

=> Wilfrid-Guy Licari à la Délégation générale de Paris (http://www.cyberpresse.ca/article/20051228/CPACTUALITES/512280427&SearchID=73233760390444,

http://www.ledevoir.com/2005/12/22/98216.html?304
et

http://www.ledevoir.com/2005/12/22/98275.html
); Jocelyn L. Beaudoin à la
Délégation de Toronto
(http://www.cyberpresse.ca/article/20060114/CPACTUALITES/601141067&SearchID=73233762824788
et
http://www.ledevoir.com/2006/01/14/99726.html?304
); Michel Guitard
à titre de conseiller particulier (

http://www.vigile.net/05-4/gomery.html#9
et

http://www.vigile.net/05-5/politique.html#9
); LYETTE DORé (http://journalmir.com/membres/courrant/politique/internationale/8.sn,

http://www.vigile.net/04-12/DD.html#6
et

http://www.ledevoir.com/2006/01/11/99411.html
), laquelle fut la grande
prêtresse et prêteuse (et plus justement: «donatrice» à même le Trésor public
asservi à des fins partisanes et idéologiques) de la fourbe OPTION CANADA
en 1995, haute-fonctionnaire qui combattit bec et ongles la souveraineté du
Québec dans les puissances de l’ombre et sans égard à la démocratie; et combien
d’autres personnages plus ou moins occultes (Alfred Pilon:

http://www.cyberpresse.ca/article/20060119/CPACTUALITES/601190494&SearchID=73233762436119
,
etc.) dont je laisse – car ce n’est là que la pointe de l’iceberg – la liste
complète à plus informés que moi encore.**

M. le premier ministre Charest, je vous soupçonne de chercher à
aveulir, saper et déconstruire par mille manières l’équilibre, la force et la
volonté nationale de l’état québécois.

Alors dites-moi, M. Charest, que cherchez-vous à la fin ? Vous
présenter demain devant le Tribunal de l’Histoire comme ayant été un traître à
la nation ou bien une Révolte collective dans les plus brefs délais…?

Jean Dunois
JeanDunois@sympatico.ca
26 janv. ’06

* Numéro de confirmation d’envoi à Hydro-Québec (dont l’acte
ici commis et reproché reste inadmissible et absolument injustifiable):
com-fr-8511.

** Si le citoyen québécois ne peut plus faire confiance, ni à ses Sociétés
d’état (je pense également à la Société des Alcools du Québec / SAQ,
qui a tenté dans les derniers mois de gonfler ses prix au détail en concluant
des ententes secrètes auprès de ses fournisseurs européens), ni à son propre
état de manière générale, quelle issue reste-t-il à l’individu, alors, sinon la
colère la plus virulente sinon la plus anarchique contre les individus et les
instances mêmes qui, en principe, incarnent le droit??? Or si l’état
trompe le citoyen, il n’y a plus d’état à respecter. M. John James Charest,
en agissant de la sorte ce sont les fondations mêmes de la société québécoise
que vous mettez en péril. Rien moins. De là à acquiescer à la réflexion
suivante: http://www.soreltracy.com/liter/2004/avril/24av.html, il n’y a plus
qu’un tout petit pas à franchir.