LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS DU QUÉBEC

élection partielle dans Sainte-Marie-Saint-Jacques

Comme en témoignent les photos ci-jointes, le directeur général des élections
du Québec contrevient à la « Politique gouvernementale relative à l’emploi et à
la qualité de la langue française dans l’Administration » laquelle est pourtant
très claire :

3. L’Administration favorise l’unilinguisme français dans ses activités afin
de refléter le fait que le français est à la fois la langue officielle et la
langue normale et habituelle de la vie publique.

6. De façon générale, l’Administration emploie exclusivement le français dans
la rédaction et la publication de ses textes, documents et communications, y
compris ceux qui sont diffusés sur support électronique.

9. Seule la version française d’un document d’information fait l’objet d’une
diffusion par envoi anonyme ou par publipostage. à la demande d’une personne
physique, une version dans une autre langue d’un tel document peut lui être
transmise.

Quels faux-fuyants invoquera-t-il cette fois pour se soustraire à ses
responsabilités et ainsi refuser de reconnaître que le français est la langue
officielle et la langue normale et habituelle de la vie publique?

Adresses utiles :
Directeur général des élections
info@electionsquebec.qc.ca

Office québécois de la langue française
info-plaintes@oqlf.gouv.qc.ca


(Le 22 avril 2006)