LANGUE D’USAGE À LA MAISON

Extrait d’un article de Cyberpresse du 2 avril 2006

Une nouvelle étude, menée par Statistique Canada, vient jeter un autre pavé
dans la mare linguistique du Québec. Elle montre que les enfants nés ici de
parents immigrés allophones adoptent trois fois plus souvent l’anglais que le
français comme langue d’usage à la maison.

L’assimilation à la langue française au Québec a de sérieux ratés, selon
plusieurs chercheurs, malgré la loi 101, qui depuis 30 ans encourage l’usage du
français.

Parmi ceux nés au Québec, plus de la moitié (52 %) utilisent encore
régulièrement la langue d’origine de leurs parents à la maison, 37 % parlent
uniquement l’anglais et seulement 11 % le français.

Une enquête du ministère québécois de l’éducation a d’ailleurs démontré que
près de la moitié des élèves allophones qui sont passés par l’école secondaire
française, en vertu de la loi 101, choisissent de fréquenter le cégep en
anglais.

Pour lire tout l’article :

http://www.cyberpresse.ca/article/20060402/CPACTUALITES/60402003/5032/CPACTUALITES

(Le 2 avril 2006)