GHETTOÏSER LES IMMIGRANTS

Des gens d’affaires proposent de sacrifier le français Presse Canadienne (PC)

Des chefs de file économiques de la région de Québec proposent d’assouplir
les règles de francisation des immigrants afin de les attirer et qu’ils comblent
ainsi le grave problème de pénurie de main-d’oeuvre.

Germain Lamonde, président d’EXFO, va jusqu’à suggérer de laisser tomber la
francisation des immigrants afin de les convaincre de venir et de rester. Il
soutient que l’immigration est un grand défi pour une ville blanche et
monolithique comme Québec, mais qu’elle est aussi une grande opportunité.

D’après M. Lamonde, il est important de désigner une zone géographique où les
immigrants se regrouperaient afin qu’ils développent un sentiment d’appartenance
à leur nouvelle ville.

Pour lire l’article en entier :

http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2006/04/20060428-141230.html

(Le 30 avril 2006)