AVENIR DE LA FRANCOPHONIE

Extrait de L’Express

Jacques Chirac n’est pas pessimiste sur l’avenir de la francophonie, qui sera
majoritaire dans l’Union européenne après l’entrée de la Roumanie et de la
Bulgarie, l’an prochain : "Je ne suis pas pessimiste et je ne pense pas du tout
qu’on puisse envisager un recul du français au niveau de l’Union européenne"

Avec l’entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l’Union européenne le 1er
janvier prochain, les pays membres de l’OIF deviendront majoritaires au sein de
l’UE (14 sur 27).

Pour de plus amples renseignements :

http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=28296&1506

(Le 1er octobre 2006)