AUX AUTRES PAYS DE SE RENDRE VASSAUX

Voici l’objet de mes remarques :

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/965.htm

Ce lien en français du cnrs nous parle du "génome de la paramécie (qui)
dévoile des mécanismes d’évolution des espèces".
Nous pouvons apprendre que ceci a été grandement acquis grâce aux chercheurs en
grande partie française, en France, dans des locaux d’Etat, avec des subventions
issues principalement des contribuables français, cette recherche a donc eu ses
résultats dévoilés dans une revue britannique (nature) exclusivement en anglais,
que ce soit sur papier (le 9nov) ou sur internet (depuis le premier novembre)…

Quand la France retrouvera-t-elle sa langue ? Pendant que nous dépensons des
dizaines de millions d’euros par an pour l’apprentissage de l’anglais, que nos
sites d’Etat sont toujours traduits, que nos services publics ont des services
aux noms anglais, que ne peuvent comprendre une grande partie de la population,
l’Angleterre ne dépense rien pour être comprise car elle laisse le soin aux
autres pays de se rendre vassaux…

Il serait temps d’exiger de l’Assemblée Nationale Française une reprise en
main de la question linguistique, qui est certainement la plus importante que
nous ayons eu à traiter, car elle conditionne notre devenir : s’affirmer ou
disparaître.

cedriclaudet@neuf.fr

(Le 5 novembre 2006)