RADIO-CANADA DÉQUÉBÉCISE ET CANADIANISE

sportnm@radio-canada.ca
Cc :
philippe_crepeau@radio-canada.ca
;
auditoire@radio-canada.ca

« Le pilote canadien » Jacques Villeneuve …

=>

http://www.radio-canada.com/url.asp?/sports/formule_un/nouvelles/200504/07/001-050407VillEssais.shtml

Jusqu’au service des sports de Radio-Canada, maintenant, qui fait dans
la propagande et l’« invisibilisation » systématique du Québec par tous les
moyens.

Les Québécois(es) n’existent plus chez vous. Il n’y a plus que des
Canadiens
, sauf rares exceptions (pour faire «bonne» mesure, j’imagine).
Le travail d’éradication de la présence québécoise
au sein de vos
antennes se poursuit jusque dans le plus petit détail. ça en est presque
comique.

Dans les dernières années, le Canada est parvenu à me rebuter jusqu’à plus
soif. Et ce, au point où la politisationCanadian Unity») et
l’insignifiance
(la chaîne «culturelle» radio de la SRC devenue une forme de
Rock-Détente en constitue la plus récente et pitoyable illustration) –
les deux caractéristiques se renvoyant copieusement l’ascenseur – sont
finalement parvenues à me dégoûter de tout ce qui conserve de près ou de loin
une consonance «canadian».

Je ne suis même plus capable d’acheter un banal timbre-poste s’il est affublé
du symbole de malhonnêteté et de violence mentale que constitue la feuille
d’érable
.

Aussi il me tarde comme jamais (j’étais plutôt tiède sur ces questions,
jusqu’à ces dernières semaines) de m’éloigner définitivement de ce pays de
propagande (jusque dans les nouvelles des sports !!!) et prédateur à tous crins
de la personnalité québécoise.

Vous serez allée trop loin. Vous n’aurez réussi à la fin qu’à perdre toute
crédibilité et à pousser les Québécois vers la seule issue qu’il leur reste: la
fondation de leur propre pays.*

Je vous croyais au-dessus des bassesses perpétuelles de votre employeur, M.
Crépeau. Cela dit, je n’ai pas envie de m’acharner sur le messager. Vous n’êtes
(sans doute) qu’un pion dans cette immense machine à propagande et à
«décérébration» – à l’image du gouvernement du Canada tout entier dont elle
n’est plus qu’un bras idéologique au "service" de l’affaiblissement de
l’identité québécoise – qu’est devenue Radio-Canada.

Radio-Canada a sombré dans l’abîme de la bêtise, de la soviétisation
et de la médiocrité tout à la fois. M. Robert Rabinovitch (et autres Sylvain
Lafrance), de toute évidence vous avez pleinement rempli le mandat que le
Federal Government
, le premier ministre Jean Chrétien… au premier chef,
vous a dévolu il y a de cela maintenant plusieurs années.

Radio-Canada, cette société publique dont je fus naguère si fier…

Jean Dunois, JeanDunois@sympatico.ca

citoyen du Québec, ce 7 avril 2005

* C’est dire combien je me reconnais désormais dans le commentaire tout chaud
de cette citoyenne :

http://www.ledevoir.com/dossiers/304/78728.html?304