QUÉBEC DOIT AMENDER LA CHARTE DE LA LANGUE FRANÇAISE

Le pourcentage de Québécois et Québécoises qui reçoivent leur enseignement en
français au Québec diminue année après année. De 1993-1994 à 2003-2004,
l’effectif francophone est passé de 90,1 % à 88,6 % de l’effectif total, tandis
que l’effectif anglophone augmentait de 9,7 % à 11,2 %. En 2003-2004, 976 633
élèves fréquentaient le système francophone, soit une baisse de 51 378 élèves (5
%) par rapport à 1993-1994. Le système anglophone accueillait en 2003-2004 122
888 élèves, soit 12 275 élèves de plus (11,1 %) qu’en 1993-1994. Cette érosion
du système scolaire de langue française en faveur des écoles de langue anglaise
est possible grâce à la complicité du gouvernement du Québec qui l’autorise et
l’encourage.

Une partie de cette augmentation s’explique par le fait que le nombre
d’élèves fréquentant des écoles anglaises privées et non subventionnées qui se
permettent de fonctionner sans détenir de certificat d’admissibilité à
l’enseignement en anglais n’a cessé d’augmenter. De 1993-1994 à 2003-2004, ce
nombre a presque doublé, passant de 1330 à 2570 élèves. En 1993-1994, ces
élèves, qui normalement auraient dû fréquenter l’école française, représentaient
56 % de l’effectif des écoles privées anglaises non subventionnées. Dix ans plus
tard, ils représentaient 68,4 % de l’effectif de ces écoles. Ces 2570 élèves
équivalent à 21 % de l’augmentation de l’effectif scolaire total du secteur
anglais de 1993-1994 à 2003-2004.

Le gouvernement du Québec doit amender la Charte de la langue française pour
contraindre à fréquenter l’école francophone tous les enfants non admissibles à
recevoir l’enseignement en anglais, peu importe que l’école qu’ils souhaitent
fréquenter soit publique ou privée, subventionnée ou non.

Les Vision Schools, comme on les appelle, existent avant tout pour
permettre à certaines personnes d’échapper aux objectifs de la Charte de la
langue française en matière d’intégration scolaire. Le fait que ce genre
d’écoles anglaises non subventionnées recrutent de plus en plus de francophones
et se multiplient au Québec, deux Vision Schools prévoient en effet
ouvrir leurs portes dans l’Outaouais en 2005, commande une action
gouvernementale rapide. Du français au Québec, il en faut plus, pas moins !

Effectif scolaire du secteur des jeunes, selon la langue d’enseignement et le réseau,
tous ordres d’enseignement , ensemble du Québec, 1993-1994 à 2003-2004

  1993-1994 1994-1995 1995-1996 1996-1997 1997-1998 1998-1999 1999-2000 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004

Commissions scolaires
1,033,590 1,035,029 1,037,845 1,035,836 1,033,125 1,027,887 1,019,673 1,011,111 1,002,973 995,051 983,766
Français 933,639 934,607 935,932 933,467 929,815 923,150 913,359 903,256 893,902 884,940 873,521
Anglais 98,496 98,994 100,364 100,537 101,281 102,530 103,975 105,591 106,902 107,932 108,160
Langues autochtones 1,455 1,428 1,549 1,832 2,029 2,207 2,339 2,264 2,169 2,179 2,085

Établissements publics hors-réseau
3,646 3,399 3,958 3,330 4,299 3,292 3,043 3,043 3,525 3,425 3,161
Français 3,083 2,888 3,357 2,791 3,640 2,724 2,412 2,437 2,850 2,690 2,380
Anglais 149 172 187 192 217 234 241 251 260 255 251
Langues autochtones 414 339 414 347 442 334 390 355 415 480 530

Établissements privés
103,246 104,352 104,385 103,917 103,090 102,813 103,499 105,225 108,357 111,722 115,198
Français 91,278 92,165 92,032 91,441 90,345 89,885 90,134 91,580 94,306 97,415 100,721
Anglais 11,968 12,187 12,353 12,476 12,745 12,928 13,365 13,645 14,051 14,307 14,477

Tous réseaux
1,140,482 1,142,780 1,146,188 1,143,083 1,140,514 1,133,992 1,126,215 1,119,379 1,114,855 1,110,198 1,102,125
Français 1,028,000 1,029,660 1,031,321 1,027,699 1,023,800 1,015,759 1,005,905 997,273 991,058 985,045 976,622
Anglais 110,613 111,353 112,904 113,205 114,243 115,692 117,581 119,487 121,213 122,494 122,888
Langues autochtones 1,869 1,767 1,963 2,179 2,471 2,541 2,729 2,619 2,584 2,659 2,615
                       
Source: Ministère de l’Éducation du Québec, Direction de la recherche, des statistiques et des indicateurs. 11 novembre 2004

 

Effectif scolaire à l’enseignement privé , selon la langue d’enseignement et le type de subvention,
ensemble du Québec, 1993-1994 à 2003-2004
  1993-1994 1994-1995 1995-1996 1996-1997 1997-1998 1998-1999 1999-2000 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004
                       

Privé suventionné
90,560 92,141 91,793 92,764 91,800 91,516 92,005 94,949 97,503 101,095 103,160
Français 80,957 82,500 82,115 83,039 81,862 81,615 81,904 84,680 87,297 90,640 92,438
Anglais 9,603 9,641 9,678 9,725 9,938 9,901 10,101 10,269 10,206 10,455 10,722

Privé non subventionné
12,686 12,211 12,592 11,153 11,290 11,297 11,494 10,276 10,854 10,627 12,038
Français 10,321 9,665 9,917 8,402 8,483 8,270 8,230 6,900 7,009 6,775 8,283
Anglais 2,365 2,546 2,675 2,751 2,807 3,027 3,264 3,376 3,845 3,852 3,755

Total privé
103,246 104,352 104,385 103,917 103,090 102,813 103,499 105,225 108,357 111,722 115,198
Français 91,278 92,165 92,032 91,441 90,345 89,885 90,134 91,580 94,306 97,415 100,721
Anglais 11,968 12,187 12,353 12,476 12,745 12,928 13,365 13,645 14,051 14,307 14,477
                       
Source: Ministère de l’Éducation du Québec, Direction de la recherche, des statistiques et des indicateurs. 15 novembre 2004
Note: Le collège Marie de France et le Collège Stanislas étaient agréés avant 2003 et sont devenus non agréés en 2003-2004.

 

Nombre d’élèves des écoles anglaises non subventionnées du réseau privé, qui ne détiennent pas de certificat d’admissibilité à l’enseignement en anglais,

ensemble du Québec, 1993-1994 à 2003-2004

  1993-1994 1994-1995 1995-1996 1996-1997 1997-1998 1998-1999 1999-2000 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004*
                       
Préscolaire 174 212 233 265 308 320 355 359 365 397 349
Primaire
01 160 220 260 314 318 308 482 414 304 483 395
02 112 150 162 191 169 202 222 215 199 212 320
03 125 109 134 150 156 156 190 200 155 223 205
04 96 139 113 148 147 170 184 186 176 197 211
05 96 100 137 108 112 128 152 143 126 186 150
06 49 61 63 77 56 60 85 93 83 121 117
Total 638 779 869 988 958 1,024 1,315 1,251 1,043 1,422 1,398
Secondaire général
01 73 56 78 79 66 81 74 91 114 125 117
02 69 100 74 97 90 79 81 85 103 122 131
03 96 101 110 101 119 109 116 122 123 125 142
04 125 165 173 186 161 165 159 157 173 178 181
05 145 178 190 191 206 179 191 188 200 199 210
06 10 12 9 7 10 4 8 6 6 0 42
Total 518 612 634 661 652 617 629 649 719 749 823
Total 1,330 1,603 1,736 1,914 1,918 1,961 2,299 2,259 2,127 2,568 2,570
Source: MEQ, DSEQ, fichier Banque historique et fichier Élèves-standard. 18-Nov-04
Notes: Ces données incluent les élèves de l’enseignement secondaire du Bishop’s College School et du
Stanstead College; ces établissements sont agréés (subventionnés), mais refusent les subventions du MEQ
Les élèves de la formation professionnelle sont exclus.
À partir de 2001-2002, les classes 1 à 6 au primaire correspondent auz cycles 1, 2 et 3 des 1re, 2e et 3e année.
* Données provisoires.

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
Tél. : (819) 684-8460

Imperatif@imperatif-francais.org

www.imperatif-francais.org

(Le 20 janvier 2005)