PONTIAC

Article de M.Patrick Duquette, journaliste, extrait du journal
Le Droit, du mardi 1er février 2005

L’embauche d’un chef pompier unilingue anglophone suscite la controverse à
Pontiac, une municipalité en banlieue de Gatineau qui compte près de 55 % de
francophones.

Incapable de s’exprimer correctement en français, Tom Howard aurait exigé que
les réunions en sa présence se tiennent an anglais seulement, tout comme les
communications radio qui lui sont destinées.

« En situation de stress, cela pourrait finir par menacer la vie d’un pompier
ou d’un citoyen », croit Benoît Ladouceur, président du syndicat des pompiers à
temps partiel de Pontiac. « Aucune vie n’a encore été mise en danger, a admis M.
Ladouceur. Mais je crois que nous avons été chanceux jusqu’ici.

« Le fait que nous devions nous adresser en anglais à M. Howard cause un
problème et nous aimons mieux prévenir que guérir », ajoute-t-il. M. Ladouceur
admet que la situation n’est pas nouvelle puisque M. Howard dirige depuis au
moins un an les services d’incendie de Pontiac.

« Mais depuis que notre syndicat a été accrédité en mars dernier, dit-il, nos
membres osent s’exprimer davantage et plusieurs ne sont pas à l’aise avec le
fait de transmettre l’info en anglais seulement. »

à la municipalité, on précise que M. Howard suit des cours de français. « Je
crois qu’il parle maintenant le français », a ajouté le maire Bruce Campbell. Le
maire n’a toutefois pu préciser ni la fréquence des cours de français suivis par
M. Howard, ni si l’exigence d’apprendre le français était stipulé dans son
contrat. M. Howard, lui, n’a pas retourné notre appel.

*************

Adresses utiles :

Municipalité de Pontiac
munpontiac@videotron.ca

Madame Charlotte L’écuyer
Députée de Pontiac
clecuyer@assnat.qc.ca

MRC des Collines
mdufour@mrcdescollines.com

Les pompiers de la municipalité de Pontiac sont membres du Syndicat des
pompiers du Québec,
http://www.spq-ftq.com/
, dont l’adresse électronique est
spq@spq-ftq.com