MUNICIPALITÉ DE PONTIAC

Communiqué

Le Syndicat des pompiers et pompières du Québec
et la Municipalité de Pontiac

« Mise au point »

Montréal, le 1er février 2005 – Faisant suite aux nombreux courriels reçus
relativement au fait que le chef de pompier Howard est un unilingue anglophone,
nous tenons à faire la mise au point suivante.

Ce n’est qu’en mars 2004, soit il y a moins d’un an, que les pompiers
salariés de Pontiac se sont regroupés en syndicat, reconnu par le Code du
travail du Québec. Depuis, nous n’avons cessé de nous battre contre cette
municipalité qui, en plus d’embaucher un chef unilingue, s’est comporté de façon
férocement antisyndicale, allant même jusqu’à congédier les dirigeants du
Syndicat local. Nous avons réussi à ce jour à leur faire comprendre qu’ils
avaient tout à perdre à adopter un comportement que nous pouvons qualifier de
dinosaurien.

Nous continuons d’ailleurs toujours la bataille qui s’est transportée au
niveau juridique et nous n’avons pas l’intention de lâcher.

évidemment que le chef Howard n’est pas un membre du Syndicat, c’est le
représentant de l’employeur. Cependant, aussi ahurissant que cela puisse
paraître, un conseiller municipal, soit Brian Middlemiss, responsable politique
du Service des incendies, s’est lui-même embauché en tant que pompier. Admettez
qu’il faut le faire!

Soyez assurés que nous ne pouvons admettre qu’un chef pompier au service
d’une municipalité québécoise soit unilingue anglophone, et en ce sens, nous
apprécions l’appui de tous les québécois et québécoises.

Source :
Syndicat des pompiers du Québec (SPQ)
Fédération des travailleurs du Québec (FTQ)
spq@spq-ftq.com

***********

NDLR – Adresses utiles:

Municipalité de Pontiac
munpontiac@videotron.ca

Madame Charlotte L’écuyer
Députée de Pontiac
clecuyer@assnat.qc.ca

MRC des Collines
mdufour@mrcdescollines.com

Ministres des Affaires municipales
ministre@mamsl.gouv.qc.ca

(Le 1er février 2005)