MARCHE POUR LA DIVERSITÉ CULTURELLE

Si vous signalez ce colloque dans telle ou telle de vos revues, puis-je vous
suggérer d’ajouter que notre marche et nos manifestations du 9 octobre à
Villers-Cotterêts, pour la diversité culturelle, en soutien à la convention
UNESCO dans sa phase finale de négociation, fut un succès. Vous en aviez eu le
programme, rempli point par point. Alfred Mignot en fait un compte rendu sur
www.voxlatina.com

Les drapeaux québécois y étaient nombreux, apportés notamment par Robert
Bertrand ("Pour-le-pays-du-Québec…") venus de chez vous pour l’occasion, à
côté de drapeaux français, wallons, laotien, allemand, et du syndicat français
CFTC qui avait reçu le prix québécois Lyse-Daniels, délivré par "Impératif
français" (que je salue aussi pour avoir diffusé à temps l’information sur notre
marche) pour la défense du français dans le monde du travail…

Ce n’était que justice :

  • puisque le Québec fut le premier, lors des négociations de l’ ALENA, en
    1987-88, à soulever cette question de "l’exception culturelle", devenue
    "diversité",
  • puisque le Québec, cette fois avec la France, en fit un thème essentiel
    des Sommets francophones de Maurice en 1993, puis de Beyrouth en octobre 2002,
  • puisque la délégation québécoise conduite par Louise Beaudoin avait en
    février 2002 au FSM2 de Porto Alegre, appuyé la résolution pertinente
    largement rédigée par le FFI, avec l’aide de l’ATTAC-France et du Directeur de
    l’IFRAMOND de l’Université Jean Moulin à Lyon…

Je crois que tous ces efforts conjoints, servant notre cause commune,
méritent d’être connus du plus grand nombre, au moins de tous nos militants.

SF.A. Salon
albertsalon@noos.fr

(Le 12 octobre 2005)