LES RÉDACTEURS DE LA SRC

à :
nouvelles-internet@radio-canada.ca

Cc : auditoire@radio-canada.ca

« Paul Martin avance son discours à la nation » Voir :

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/nouvelles/200504/21/003-martin-allocution.shtml
 
(ce 21 avril 2005)

Or que diriez-vous d’écrire plutôt : « devance » son discours … ?
(ou quelque chose d’analogue)

C’est effarant combien la qualité de la langue (des courriels comme celui-ci,
je pourrais vous en acheminer des sacs pleins chaque semaine) laisse quasi
constamment à désirer à Radio-Canada. La SRC, décidément, n’est plus ce qu’elle
était.

Et qu’est-elle donc devenue cette SRC ? Du TVA / TQS, bien sûr. Canadian
Politics en plus.

Car je ne parlerai pas ici de votre inféodation idéologique au gouvernement
canadien depuis 1993… C’est parfaitement digne d’une République de bananes, un
réseau public qui se comporte de la sorte.

Chaîne publique ou chaîne d’état…???

Mon sentiment devant pareille incurie, incompétence, commercialité tous
azimuts («Vive les variétés et les fims étatsuniens!», quoi), et promiscuité
avec le pouvoir politique, ressemble de plus en plus à celui-ci: le dégoût.

Vos têtes dirigeantes, M. Robert Rabinovitch au premier chef, sont des gens
qui ont perdu toute crédibilité à détenir les rênes d’une institution (jadis
prestigieuse) comme Radio-Canada.

Aussi je crois que j’en ai assez vu et entendu.
Même votre Réseau Musique (radio) est d’une abyssale insignifiance.

Comment peut-on sombrer si bas et si rapidement ???
Mystère…

Visiblement, vous étiez sans doute trop occupés à canadianiser les Québécois
avec les million$$$ «libéraux» d’Ottawa (ah… elle a bon dos la «Liberté») pour
vous appliquer à faire ce pour quoi même vous avez été conçus il y a presque
soixante-dix ans (si je n’abuse personne).

Une téléspectatrice-auditrice (d’un âge certain) désespérément (et
irréversiblement) déçue,

Laure Gardenelle,
Province of Quebec, as you like, for sure
lg.qc@voila.fr

(Le 21 avril 2005)