LES FRANCOPHONES DE FLANDRE

Sète (France), le 6 juillet 2005 – "Un des objectifs de l’Association
pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF) est de sensibiliser
l’opinion, non seulement belge mais aussi internationale, quant à la situation
de la minorité francophone en Flandre", explique Edgar FONCK, directeur de
l’APFF.

"Alors que l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a reconnu
l’existence d’une minorité francophone en Flandre (résolution 1301 du 26
septembre 2002), les 300.000 francophones qui vivent au nord de la Belgique
connaissent des difficultés d’ordre administratif dans la périphérie de
Bruxelles et d’ordre culturel dans toute la région flamande.

Il est clair que la Flandre développe une véritable stratégie tendant à
isoler d’abord, à éradiquer ensuite, la minorité francophone présente sur leur
territoire.

Sans les initiatives privées, prises dans des conditions difficiles par les
associations francophones locales, la diversité culturelle serait réduite à un
minimum indécent. Hélas, suite aux démarches des autorités flamandes qui ont
saisi la Cour d’arbitrage, la survie des associations francophones actives en
Flandre est mise en péril. En effet, les autorités flamandes ont obtenu, en mai
2000, qu’il soit interdit à la Communauté française de continuer à leur accorder
des subventions.

Si les francophones n’ont plus l’occasion de se rencontrer, de faire des
activités entre eux, on parlera de moins en moins le français en Flandre. Les
francophones auront de plus en plus tendance à se cacher et quand on se cache,
on finit un jour par disparaître.

Face à cette situation, l’APFF a décidé de réagir. Grâce à la participation
d’une soixantaine d’associations culturelles, elle a assuré, au cours de la
saison 2004-2005, la promotion de quelque 500 activités en français en Flandre.

Qualifiée de pari audacieux par certains, notre initiative a reçu un
excellent accueil (plus de 200 références dans les médias: des articles dans la
presse, des passages dans plusieurs émissions et journaux télévisés et à la
radio, tant en Belgique qu’à l’étranger).

La présence de l’APFF, en tant que membre observateur, à la 16ème Conférence
des peuples de langue française (CPLF) qui a lieu à Sète du 6 au 8 juillet, est
pour nous un véritable encouragement à poursuivre notre action en faveur de la
langue et de la culture françaises. Ensemble, avec nos amis Québécois,
Jurassiens, Valdôtains, Romands, Acadiens, Français, Wallons et Fouronnais, nous
ne serons que plus forts."

à propos de la CPLF

Créée il y a trente-quatre ans, la Conférence des peuples de langue française
(CPLF) est une organisation originale à l’intérieur de la francophonie : en
effet, au delà de sa dimension culturelle, le français constitue un véritable
élément d’identité pour les peuples qui en sont membres car ces derniers se
trouvent à des degrés divers en situation de minorité linguistique au sein
d’états qui tendent à remettre en cause leur droit de conduire leur vie sociale,
politique et économique dans leur langue.

Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF asbl)
Secrétariat : Spreeuwenlaan 12, B-8420 De Haan, Belgique.
Téléphone : +32(0)59.23.77.01
Télécopie : +32(0)59.23.77.02
Courriel : apff@dmnet.be
Site : http://www.dmnet.be/ndf

Sète (France), le 6 juillet 2005