L’ÉLECTROMÉNAGER

L’Office québécois de la langue française dévoile, pour la deuxième année
d’affilée dans son site Web (
www.oqlf.gouv.qc.ca ),
les différentes marques d’appareils électroménagers dont les documents
d’accompagnement sont en français et dont les dosserets et les tableaux de
commande comportent également des inscr1ptions en français. Le palmarès fait
aussi état des entreprises qui ont pris des engagements auprès de l’Office pour
corriger l’étiquetage de leurs appareils. Il sera mis à jour au fur et à mesure
de l’évolution de la situation et permettra de guider la population québécoise
dans ses choix d’achats.

Au moment de l’adoption de la Charte de la langue française en 1977, on
évaluait que de 75 % à 80 % des appareils électroménagers en vente au Québec
portaient des inscr1ptions rédigées au moins en français. En 2003, on estimait
que cette proportion était passée à environ 30 %. Pour freiner cette tendance,
l’Office a entrepris depuis quelques années une démarche auprès des différents
fabricants et distributeurs de gros appareils électroménagers pour les inciter à
cesser de présenter des inscr1ptions unilingues anglaises sur leurs produits,
situation décriée par de nombreux consommateurs et consommatrices du Québec.

La Charte de la langue française protège les droits linguistiques de la
population québécoise en matière de consommation. L’Office invite d’ailleurs les
consommateurs et consommatrices à toujours exiger des inscr1ptions en français
sur les appareils électroménagers achetés au Québec et à signaler à l’Office
toute modification qu’il y aurait lieu d’apporter au palmarès publié dans son
site.

Source :
OQLF
www.oqlf.gouv.qc.ca

(18 mai 2005)