LE FRANÇAIS PREND SA REVANCHE

COMMUNIQUé

Veuillez trouver, ci-dessous, le fac-similé de l’article paru dans le
Parisien
du 4/06/2005, intitulé Le français prend sa revanche.

Les faits relatés confirment les dérives linguistiques observées dans nombre
d’entreprises. L’heureuse conclusion juridique doit donner espoir aux salariés
confrontés, ailleurs, aux mêmes difficultés. Elle confirme l’efficacité des
actions militantes, syndicales et associatives.

Le jugement favorable qui a été rendu le par le tribunal de Versailles en
première instance n’est cependant pas définitif puisque la société GEMS a fait
appel.

L’audience d’appel est fixée le 22 septembre 2005 à Versailles. Il faudra que
nos associations soient présentes pour soutenir les salariés de GEMS.

Je vous demande, pour ceux qui pourront venir, de réserver dès à présent
cette date. Des indications plus précises seront données en temps utile.

Marceau Déchamps
vice-président
Défense de la langue française
dlf78@club-internet.fr

(Le 6 juin 2005)