LE FRANÇAIS ABOLI

Le texte suivant est diffusé par la Presse Canadienne, Washington

Le français sera aboli de l’affichage routier dans le sud du New Hampshire, à
la frontière avec le Massachusetts, ce qui irrite la communauté francophone de
l’état.

Le Gouverneur du New Hampshire, John Lynch, entend faire installer de
nouvelles affiches montrant un nouveau logo s’inspirant, dit-il, de l’héritage
franco-américain, et qu’il croit plus attrayantes.

L’affichage en français sera toutefois maintenu dans le nord de l’état, qui
partage une frontière avec le Québec.

Réal Gilbert, vice-président du Centre franco-américain du New Hampshire,
dénonce qu’une telle décision envoie le message qu’il n’existe que l’anglais
dans cette région des états-Unis.

Il rappelle que les racines du tiers de la population de l’état sont
francophones, et que 70 pour cent du commerce extérieur du New Hampshire se fait
avec le Québec.

Environ un million de Québécois francophones, souffrant du chômage et d’une
grande pauvreté, ont émigré vers le nord-est des états-Unis entre 1860 et 1920,
perpétuant la vitalité de la francophonie dans leur terre d’accueil.


http://www.cyberpresse.ca/actualites/article/article_complet.php


?path=/actualites/article/16/1,63,0,052005,1034949.php

(Le lundi 16 mai 2005)