L’ARMÉE FRANÇAISE EN ANGLAIS

COMMUNIQUé

Dans le journal Le Figaro du 11 novembre, M. Maurice Druon, ancien
secrétaire perpétuel de l’Académie française, nous apprend qu’il a été informé
par l’amiral Michel Debray d’une nouvelle trahison linguistique.

Le siège d’un état-major international, sous commandement français, a été
inauguré récemment à Lille.
Cet organisme compte 420 personnes, dont 70 étrangers parmi lesquels 21
anglophones seulement.
La langue de "travail" doit être l’anglais !

(voir article complet

http://www.langue-francaise.org/Articles_Dossiers/Dos_Druon_figaro_11_2005.php

)

Nous partageons l’indignation de l’amiral Debray et de Maurice Druon qui
attend qu’un (ou plusieurs) député questionne Mme Alliot-Marie dans l’enceinte
de l’Assemblée.

En attendant, nous avons déjà écrit à notre ministre de la Défense et nous
suivrons ce dossier avec attention.

Marceau Déchamps
vice-président
Défense de langue française
dlf78@club-internet.fr

(Le 13 novembre 2005)