LANGUES NATIONALES À L’ÉCOLE

Aguibou Kane

La polémique relative à l’introduction des langues nationales à l’école ne
date pas aujourd’hui. De l’ère coloniale à nos jours, elle n’a jamais cessé
d’alimenter les discussions entre partisans et opposants de cette thèse.

La question linguistique a toujours été au coeur des débats pédagogiques au
Sénégal. La controverse autour de l’introduction des langues nationales à
l’école a commencé avec la création de l’école. Jean Dard, le premier
instituteur à être officiellement envoyé au Sénégal, avait suggéré à ses débuts
que le wolof soit introduit à l’école. Il justifiera sa proposition par le fait
que l’usage exclusif du français rendait difficile l’enseignement qui était
destiné à des enfants dont la langue de tous les jours était le wolof. Ces
derniers, ne comprenant rien de ce qui leur était enseigné, apprenaient par
coeur.

Tout le texte publié par AllAfrica.com est accessible à l’adresse

http://fr.allafrica.com/stories/200509150536.html

(Le 16 septembre 2005)