LA PRÉFECTORALE PASSE À L’ANGLAIS!

Le préfet des Côtes d’Armor vient de mettre en place (depuis le 27 janvier
2005) un réseau de fonctionnaires anglophones afin « d’établir des relations
privilégiées avec les associations de résidents britanniques vivant dans le
département ». Alors que les langues de Bretagne (breton et gallo) sont à peine
tolérées, un préfet de l’état français considère l’anglais comme langue de
communication avec l’administration française, nous sommes loin du français
langue de la République.

Les Britanniques sont-ils d’une essence particulière qu’ils ne doivent pas
parler français en France ? On nous somme d’apprendre les langues vivantes
(comprendre l’anglais), est-ce pour être à même de comprendre la langue de ces
nouveaux maîtres qui ont de leur côté renoncé depuis 2002 à tout enseignement
obligatoire des langues vivantes, l’Europe anglophone est en marche… forcée !

Marc Favre d’Echallens
Administrateur de Défense de la langue française

marc.favredechallens@laposte.net

****************
Création d’un réseau de fonctionnaires anglophones

Communiqué de la préfecture des Côtes d’Armor du 26 janvier 2005 (site
internet de la préfecture)

Le Préfet des Côtes d’Armor a décidé de créer le 27 janvier 2005 un réseau de
fonctionnaires anglophones des services de l’état dans le département.

Chaque administration mettra un fonctionnaire anglophone à disposition du
réseau dont le chef de file sera le sous-préfet de Guingamp.

Ce groupe sera plus particulièrement chargé d’établir des relations
privilégiées avec les associations de résidents britanniques vivant dans le
département. Son objectif prioritaire sera de se rapprocher de la communauté
britannique pour lui permettre de mieux comprendre le fonctionnement de
l’administration française.

Cette structure pourra proposer des actions de communication ou des
aménagements dans le fonctionnement des services de l’état afin de faciliter
l’installation et l’intégration des citoyens britanniques dans les Côtes
d’Armor. Elle travaillera en partenariat avec les organismes consulaires et les
collectivités locales.

Ce réseau se réunira pour la première fois le 27 janvier 2005 à la Préfecture
des Côtes d’Armor – salle " Claude Erignac " à 14 H 30. Le Sous-Préfet de
Guingamp se rendra également à Gouarec le 28 janvier 2005 à 15 H 00 pour
rencontrer les représentants de l’association I.K.B (Intégration Kreiz Breizh).

(Le 8 février 2005)