LA MUNICIPALITÉ DE RICHMOND SE FRANCISE

(Nouvelle extraite de Cyberpresse

http://www.cyberpresse.ca/actualites/article/article_complet.php?


path=/actualites/article/09/4,723,0,062005,1064235.php&skip_inter=1
)

C’est en effet ce qu’a indiqué Gérald Paquette, directeur des communications
à l’Office québécois de la langue française.

"L’Hôtel de Ville de Richmond pourra continuer à offrir des services en
anglais si les citoyens le demandent, mais la langue de communication qui est
maintenant en vigueur, est uniquement le français tout comme les documents
officiels de la municipalité, a-il expliqué.

Les anglophones pourront continuer à obtenir des services dans leur langue
maternelle lorsqu’ils communiqueront avec l’Hôtel de ville, même si la Ville
doit apporter plusieurs correctifs afin de recevoir son certificat de conformité
de la Charte de la langue française. Ils devront cependant en faire la demande,
car dorénavant, tout ce qui touche les communications avec les citoyens ne se
fera qu’en français.

De plus tout ce qui a trait aux documents officiels (compte de taxes, avis
d’évaluation foncière, factures) ne sera rédigé qu’en français.

(Texte complet dans le journal La Tribune du 9 juin 2005)