JEUX DE LA FRANCOPHONIE

Article du AngolaPress du jeudi 5 mai 2005

http://www.angolapress-angop.ao/

Les Jeux de la Francophonie coûteront 19 milliards de francs CFA

Niamey, Niger, 01/05 – Les 5èmes Jeux de la Francophonie que le Niger
s`apprête à accueillir en décembre prochain coûteront quelque 19 milliards de
francs CFA au lieu des 7 milliards annoncés précédemment, a déclaré samedi, le
Dr Sériba Mahamane Lawan, directeur des jeux au cours d`une rencontre
d`information avec les membres du corps diplomatique accrédités à Niamey.

Selon M Sériba, à l`heure actuelle, l`Etat nigérien s`est entièrement
acquitté de sa quote-part, mais attend toujours la contribution des partenaires
qui tarde à venir.

"Si l`on revient sur le principe des jeux, c`est à dire 50% financés par la
partie nigérienne et 50% par les partenaires, l`on peut dire que le Niger est
aujourd`hui à plus de 50% d`investissement", a t-il souligné.

Il a en outre rassuré les ambassadeurs qu`en dépit du retard accusé dans
l`organisation, son pays sera fin prêt au plus tard en septembre prochain,
précisant que les travaux de finition des différentes infrastructures des jeux
sont en cours.

Confiée au Niger au détriment du Liban il y a cinq ans à Bamako,
l`organisation des jeux n`a pas été à la hauteur des attentes du gouvernement
qui a dû récemment limoger l`ancienne direction conduite par le ministre
Almoustapha Soumaîla pour nommer une nouvelle équipe, provoquant du coup une
controverse autour de ces jeux que des observateurs disent incertains.

Pour marquer sa volonté politique à réussir ces jeux, le gouvernement, à
travers une dizaine de ministères techniques travaillant autour du Comité
national des Jeux de la Francophonie (CNJF), s`est mis au devant de la scène,
communiquant sur l`importance de l`événement.

A quelque mois de ce grand rendez-vous, le gouvernement a appelé toutes les
forces vives de la nation à la mobilisation générale en vue de faire de cette
rencontre une réussite éclatante.

Selon le ministre Ben Omar Mohamed, porte-parole du gouvernement, celui-ci
attache beaucoup de prix à l`organisation de cet événement et attend des
Nigériens une mobilisation à la hauteur de son importance pour le monde
francophone.

De source proche de la direction du Comité d`organisation des jeux, l`on
indique que toutes les commissions mises en place depuis 2000 sont avancées dans
l`exécution des missions qui leur ont été confiées.

Selon la même source, 10.000 festivaliers, dont 3.000 artistes et sportifs
sont attendus à Niamey à l`occasion des jeux.