FRANCE CULTURE

FranceCulture@radiofrance.com
et
service-culturel@ambafrance-ca.org

« 50 ans, 50 mots nouveaux »

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/50mots/index.php?emission_id=90060149

Lettre ouverte d’un ami à France Culture
Franceculture@radiofrance.com

Paris, France

Je suis extrêmement déçu – dans sa présentation de ces capsules à la fois
sympathiques et informatives, et disséminées ici et là dans sa programmation –
que France Culture ait soudainement troqué Québec pour…
Canada
. Ce que j’ai eu le grand déplaisir, en effet, de constater dans les
dernières heures.

Nous savons bien, ici en Québec, combien le Canada (que nous orthographions
de plus en plus Kanada, pour des raisons qui tombent sous le sens…)
prend ombrage de la plus anodine virgule lorsqu’il s’agit du Québec sur la scène
internationale. Ne fût-ce qu’au plan strictement linguistique ou culturel.
Enfin… le ridicule ne tue pas toujours, c’est bien connu.

Ce qui blesse toutefois, parfois jusqu’à l’injure, c’est de voir des pays ou
des organismes étrangers, et la France au premier chef, se soumettre avec
complaisance aux diktats du «Canadian One Track Mind». Lesquels pays et
organismes acceptent ainsi, sous la pression ou l’influence de quelque
fonctionnaire ou diplomate zélé, de subordonner la réalité (française)
québécoise à l’arrogance (séculaire) du Canada à son égard.

Aussi, en procédant de la sorte à l’éradication du vocable «Québec» dans
votre introduction à chacune de ces cinquante (et jolies) lexies, gens de
France Culture
, on ne peut dire, n’est-ce pas, que vous ayez fait montre
d’un haut sens de l’honneur et d’un grand respect du peuple québécois.

Bien amicalement à vous,

étienne LaHire,
Un Québécois amoureux transi d’une France authentique jusqu’à ce que celle-ci
(mais voilà déjà autre chose) …s’estompât avec quasi-bonheur dans une nation
(?) frenchglishée de moins en moins chair sans se révéler véritablement poisson.
Ce n’est pas politiquement correct de vous signifier pareille opinion, certes.
Mais je vous exprime mon sentiment ici non par incorrection plus ou moins
policée que par véritable amitié pour un peuple qui mérite mieux, je le crois,
que cette corruption spirituelle à ciel ouvert.

LaHire@Q-bec.com

7 déc. 2005