ALLIANCE QUÉBEC POURRAIT FERMER

Alliance Québec pourrait fermer dès la fin de mai

Presse Canadienne (PC) 06/05/2005 11h40

Le lobby anglo-québécois Alliance Québec vit une crise qui pourrait signifier
sa disparition d’ici la fin du mois.

Le groupe est affligé d’une dette qui avoisinerait les 200 000 $ et il n’a
pas encore vu l’ombre d’un financement de 600 000 $ qui réclame du ministère
canadien du Patrimoine.

C’est le 28 mai prochain que le conseil d’administration d’Alliance Québec
prendra une décision sur son avenir; le groupe milite depuis 23 ans pour les
droits des anglophones du Québec.

Plusieurs dirigeants ont déjà quitté le navire d’Alliance Québec, craignant
d’être un jour tenus personnellement responsables des déboires financiers de
l’organisation.

Il y a quelques mois, on apprenait que la ligne téléphonique du bureau de
Montréal avait été coupée, là où le loyer n’avait pas été payé depuis trois
mois, au moins.

Depuis quelques années, Alliance Québec a été dirigé par des présidents
prônant la ligne dure, notamment William Johnson, Brent Tyler et l’actuel
président, Darryl Gray.

Pendant ce temps, d’autres groupes moins radicaux qu’Alliance Quebec, qui
militent néanmoins pour la cause de l’anglais au Québec, ont continué
d’encaisser un financement stable des fonds publics.

*****************
Note d’Impératif français:

Lire sur le même sujet

RAPPORT DE VÉRIFICATION D’ALLIANCE QUÉBEC
Plusieurs irrégularités constatées.

(Le 7 mai 2005)