SLEEMAN ET UNIBROUE

La Brasserie Sleeman, cette entreprise ontarienne qui projette d’acquérir la québécoise Unibroue, « pour poursuivre son expansion au Canada » pratique l’exclusion dans son site Internet unilingue anglais à l’adresse http://www.ale-sleeman.com/ .



Pas un seul mot de français ! À la lumière des pratiques d’exclusion en vigueur au sein de cette entreprise ontarienne, notamment dans son site Internet unilingue anglais, il y a lieu de s’inquiéter sérieusement de l’achat de notre fleuron brassicole, Unibroue, par la brasserie ontarienne Sleeman.



Vous pourrez lire dans le site de Sleeman que « Sleeman Breweries Ltd. is Canada’s leading premium brewer. The Company operates five breweries: Sleeman Brewing & Malting Co. Ltd. in Ontario, the Okanagan Spring Brewery in British Columbia, the Shaftebury Brewery in Alberta, La Brasserie Seigneuriale in Quebec and the Maritime Beer Company in Nova Scotia. » Même la page destinée à La Brasserie Seigneuriale au Québec de la Brasserie Sleeman ne contient pas un seul mot de français http://www.ale-sleeman.com/corp_info/seigneuriale.html  !



Et le site d’Unibroue, nous apprend que « Messieurs André Dion, Robert Charlebois et Serge Racine ainsi que les personnes avec lesquelles elles ont respectivement des liens, détenant ensemble 71,48 % de toutes les actions d’Unibroue, se sont engagées irrévocablement à déposer toutes leurs actions en réponse à l’offre.»



Quelques adresses utiles :

Sleeman Breweries Limited

http://www.ale-sleeman.com/

sleemanir@sleeman.ca



Unibroue

www.unibroue.com

info@unibroue.com