« INTERNATIONAL HYDROGRAPHIC ORGANIZATION » (IHO)

"INTERNATIONAL HYDROGRAPHIC ORGANIZATION" (IHO)
Le monde – Exclusivement en anglais.

Je fais suite à votre courrier électronique du 10 mars 2004 dont la teneur
n’a pas manqué de surprendre les membres de notre association (tout comme le
fait, d’ailleurs, de recevoir d’une organisation censée avoir le français pour
langue officielle un message exclusivement rédigé en anglais alors que nous nous
étions adressés à vous en français).

En effet, aux termes de l’article XII de la convention régissant votre
organisation (seule la version anglaise de ladite convention étant disponible
sur votre site, alors qu’une version française existe probablement, nous avons
dû nous-mêmes procéder à la traduction de cet
article) :

"Les langues officielles de l’organisation sont l’anglais et le français".

Contrairement à ce que sous-tend votre courrier électronique, la convention
régissant votre organisation consacre ainsi le français comme langue officielle
au même titre que l’anglais et en aucun cas comme une langue officielle de
second rang.

En conséquence, les responsables de votre organisation violent manifestement
ladite convention en ne prenant pas les dispositions nécessaires pour rendre son
site bilingue.

Au surplus, les raisons que vous avancez pour justifier l’éviction du
français de votre site ne sont pas pertinentes.

En premier lieu, si tous les documents de votre organisation sont établis
dans les deux langues officielles, pourquoi n’en est-il pas de même de votre
site http://www.iho.shom.fr
?

Considérez-vous qu’il s’agit d’un site "officieux", établi en catimini par
votre organisation ?

En second lieu, si vous considérez votre site comme un moyen de communication
destiné à fournir des informations à un large éventail de visiteurs, vous auriez
tout intérêt à le rendre bilingue le plus rapidement possible.

Enfin, notre association s’est également émue en lisant dans votre courrier
que des publications pourraient n’être établies que dans une langue (nous
supposons qu’il s’agit de l’anglais, bien évidemment) du fait de leur "nature
technique".

Ceci est en effet très grave.

Contrairement à ce que de tels propos laissent entendre, le français n’est
pas encore une langue morte et doit impérativement continuer d’être utilisée
pour des publications techniques.

En conséquence, nous vous remercions à nouveau de bien vouloir nous indiquer
la date à partir de laquelle votre site sera bilingue.

A défaut, il apparaîtra évident que le français fait l’objet d’une
discrimination volontaire au sein de votre organisation.

Sincères salutations.

Jean-Charles FOUSSAT
DROIT AU FRANCAIS
53, avenue Ledru-Rollin
75012 Paris
contact@droitaufrancais.com

Copie :

Délégation générale à la langue française et aux langues de France
Office Québécois de la langue française
Impératif français
Avenir de la langue française
Défense de la langue française
Le droit de comprendre
ASSELAF
Membres de l’association DROIT AU FRANCAIS

******************
MESSAGE EXCLUSIVEMENT EN ANGLAIS DE "The International Hydrographic
Organization" (IHO)

—– Original Message —–
From: "Hugo GORZIGLIA" <hgorziglia@ihb.mc>
To: <contact@droitaufrancais.com>; <daniel.depoli@voila.fr>
Cc: <oif@francophonie.org>; <direction@langue-francaise.org>; <amaratos@ihb.mc>;
<kbarbor@ihb.mc>
Sent: Wednesday, March 10, 2004 3:23 PM
Subject: IHO web site

Dear Sirs,

We acknowledge with thanks your expressions of concern regarding the
International Hydrographic Organization (IHO) web site.

Effectively, the official languages of the IHO are English and French, and
all the official documentation is held in any of these two languages.
Nevertheless, for practical reasons and to assure precise interpretation of
technicalities, the IHO Regional Hydrographic Commissions as well as the IHO
Committees and Working Groups decide which language is more appropriate to be
used in their discussions, debates and final reports.

All official documents, such as Circular Letters issued by the International
Hydrographic Bureau (IHB) as well as the IHO Publications are published in both
languages, unless the IHO had agreed a special treatment to any particular
publications due to its technical nature.

On the other side, the IHO web site should be considered as a ommunication
tool to disseminate information to cover a wide spectrum of visitors’ interest,
worldwide. Therefore, its presentation in English has had priority since we
started building up the site less than one year ago, in its actual format. If
you examine its content, you will notice that certain elements are already in
French and Spanish, such as the Bulletin posted in the site and the Annual
Reports (Publication P-7), among the IHO publications.

The IHB is improving its web site on a permanent basis, and the provision of
information in French is considered, provided that resources are available for
both, the production of information in French and the capability to keep it
updated.

We hope these explanations will clarify the situation and that the present
situation will not be interpreted as a "discrimination" act.

Personal regards,

On behalf of the Directing Committee,

Hugo Gorziglia
Captain
IHB Director

————————————————
Captain Hugo GORZIGLIA
Director
International Hydrographic Bureau
BP 445
MC 98011 Monaco Cedex
Tel.: +377 93108100
Fax : +377 93108140
e-mail: hgorziglia@ihb.mc
————————————————

(NDLR – Publié dans notre site le 21 mars 2004)