MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE


webmaster@mediateur-republique.fr

Madame, Monsieur,

Comment expliquez-vous que, dans votre Liste des Médiateurs et Ombudsmän
du monde
, on trouve la désignation en anglais de certaines régions du monde,
sur votre site, qui est celui du médiateur de la République française? Par
exemple, on trouve CANADA (NEW BRUNSWICK), CANADA (BRITISH COLUMBIA),
CANADA (QUEBEC) mais CANADA (Nouvelle écosse)? On trouve aussi,
dans cette liste : CANADA (COMMISSARIAT AUX LANGUES OFFICIELLES).

Qu’il me soit permis de vous dire que le NOUVEAU-BRUNWICK est officiellement
bilingue français-anglais, que le Canada est officiellement bilingue
français-anglais et que, par conséquent, il n’est que normal et respectueux pour
les francophones qui y vivent de parler de la COLOMBIE-BRITANNIQUE (que certains
écrivent aussi : « Colombie britannique ») de mettre un accent au mot QUéBEC et
de mettre un trait d’union à NOUVELLE-éCOSSE. En outre, le Manitoba est aussi
officiellement bilingue et les Franco-Manitobains écrivent « avenue du Portage
», non « Portage Avenue ». De toute façon, vous devriez savoir, mais vous
l’ignorez peut-être, que le français est la langue officielle de l’Union postale
universelle et que, partant, il ne devrait pas y avoir de problèmes à écrire
toute adresse en français. D’ailleurs, vous n’hésitez pas à donner, en français,
l’adresse de l’ombudsman de l’Île Maurice, ce que je ne vous reproche pas,- au
contraire, mais si vous le faites ainsi dans le cas d’un pays dont la seule
langue officielle est l’anglais, même si on y parle aussi le français (comme en
Colombie britannique), pourquoi ne le faites-vous pour des régions du monde de
pays officiellement bilingues français-anglais, comme le Canada, où non
seulement vivent des francophones, mais encore où ces francophones luttent
quotidiennement pour conserver leur langue?

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Paul RIVARD
paulrivard@videotron.ca

(Le 21 juillet 2004)