LA GUERRE DE HARCÈLEMENT SE POURSUIT

Après Édith Gendron, c’est le tour de Christine Robitaille !

LA GUERRE DE HARCÈLEMENT SE POURSUIT
Canada – Une autre francophone victime !

Une employée du fédéral dit avoir été congédiée parce qu’elle parlait français
http://radio-canada.ca/regions/ottawa/nouvelles/200405/18/004-r.shtml

Extrait du site de Radio-Canada le mardi 18 mai 2004.

Lors d’une réunion au ministère de l’Environnement, le 11 mai dernier, Christine Robitaille aurait reçu l’ordre de ses supérieurs de s’exprimer en anglais seulement. Selon Mme Robitaille, la plupart des personnes présentes étaient francophones, la réunion n’avait pas été présentée comme étant uniquement anglophone, de plus cette réunion se tenait à Gatineau, dans un immeuble du ministère de l’Environnement. C’était donc dans un endroit soumis à la Loi sur les langues officielles.

Elle a été congédiée, le lundi 17 mai. On l’a escortée à la sortie de l’édifice. Elle avait pourtant un contrat qui devait se terminer le 17 juin. Mme Robitaille avait été embauchée par une agence pour le ministère de l’Environnement.

À la suite de ce congédiement, Mme Robitaille a porté plainte au Commissariat aux langues officielles.

« Nous autres les francophones, on est comme les nègres de la société canadienne en rapport avec la Loi sur les langues officielles », dit Mme Robitaille.

Elle craint maintenant que l’agence qui l’emploie ne lui donne plus de contrat auprès d’autres ministères.

Quelques adresses utiles :

M. David Anderson
Ministre fédéral de l’Environnement
david.anderson@ec.gc.ca

Mme Dyane Adam
Commissaire aux langues officielles
message@ocol-clo.gc.ca