LA FRANCOPHONIE FLAMANDE

LA FRANCOPHONIE FLAMANDE

Francophonie: l’APFF dénonce l’isolement des 300.000 francophones de Flandre

"Il est temps d’ouvrir les yeux:
La Flandre développe une véritable stratégie tendant à isoler d’abord, à
éradiquer ensuite, la minorité francophone présente sur son territoire. Ce qui
est tout à fait étonnant, c’est que, par ignorance des faits, ou par crainte de
déplaire aux Flamands, des pays et des régions francophones, tout comme
l’Organisation internationale de la Francophonie, leur prêtent main-forte."

C’est en ces termes que l’Association pour la promotion de la francophonie en
Flandre (APFF) lance un véritable pavé dans la mare dans le numéro "spécial
francophonie" des "Nouvelles de Flandre" publié à l’occasion de la "Semaine de
la langue française" et de la "Journée de la Francophonie".

L’APFF s’appuie sur la reconnaissance de l’existence d’une minorité
francophone en Flandre par l’Assemblée du Conseil de l’Europe en 2002 pour
pointer du doigt les accords culturels que le Québec, le Luxembourg, la France
et le Nord – Pas-de-Calais ont signés avec la Flandre. "Dans tous ces accords
culturels les aspirations culturelles des 300.000 francophones de Flandre sont
superbement ignorées. (…) Les Etats et les régions francophones qui signent
avec la Flandre un accord, où est prévue une collaboration culturelle, doivent
prendre conscience du fait qu’en ignorant l’existence des francophones de
Flandre, ils participent directement à la politique d’isolement de ceux-ci."

L’APFF s’adresse aussi à l’Organisation internationale de la francophonie
(OIF) qui "risque de mettre en péril sa crédibilité". "La Belgique depuis 1970
et la Communauté française depuis 1980 sont membres de la Francophonie. La
Belgique, jusqu’à preuve du contraire, est bien composée de nos trois
communautés ?

Il nous semble que la Flandre n’est pas en règle par rapport à la procédure
d’adhésion dès le moment où elle met en danger ‘la présence d’associations
¦uvrant en faveur de la langue française’ et qu’elle refuse de reconnaître
‘l’existence d’un statut des minorités linguistiques et culturelles
francophones’. Il est urgent que les dirigeants de l’OIF examinent cette
situation en tenant compte du vote du Conseil de l’Europe reconnaissant la
présence d’une minorité francophone en Flandre. Une minorité dont la Flandre
refuse, pour sa part, de reconnaître l’existence!"

Et à l’APFF de conclure: "Personne ne comprendrait que la Francophonie
internationale se désintéresse du sort des Francophones de Flandre. D’autant
moins que ces derniers ne cessent de lancer des appels à l’entente paisible, à
la tolérance et à l’ouverture d’esprit."

Pour plus d’informations

Nous vous renvoyons à l’article "L’APFF dénonce l’isolement des francophones
en Flandre", publié dans le numéro "spécial francophonie" des "Nouvelles de
Flandre". Cet article peut aussi être consulté en ligne (

http://www.dmnet.be/ndf/main/fr/pgarfr/arfr142.html
).

à propos de l’APFF

L’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF) ne
poursuit aucun but politique et n’entend nullement remettre en cause le statut
linguistique de la Flandre. Elle veut simplement que le français, l’une de nos
langues officielles, ait droit de cité en Flandre au même titre que toute autre
langue.

Cette promotion de la francophonie, l’APFF la réalise notamment en publiant
sur son site internet le magazine "Nouvelles de Flandre" (
http://www.dmnet.be/ndf ).
On peut y trouver outre l’agenda des activités en français, les adresses des
ressources francophones en Flandre, des articles et des informations sur la
francophonie en général. Un bulletin, version papier du magazine, est également
édité tous les deux mois.

Toute personne intéressée par l’APFF peut en devenir membre. La cotisation
annuelle s’élève à 12,50 EUR pour la Belgique et 20 EUR pour l’étranger à verser
au compte 210-0433429-85 (IBAN : BE89 2100 4334 2985 – BIC : GEBABEBB) de l’APFF
asbl. Les membres et les donateurs reçoivent le magazine "Nouvelles de Flandre"
tous les deux mois.

Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF asbl)
Secrétariat: Spreeuwenlaan 12, B-8420 De Haan, Belgique.
Téléphone: +32(0)59.23.77.01
Télécopie: +32(0)59.23.77.02
Courriel: apff@dmnet.be
Site: http://www.dmnet.be/ndf

(Le 11 mars 2004)