JEUX OLYMPIQUES D’ATHÈNES

Abdou Diouf désigne Hervé Bourges en tant que grand témoin francophone pour
les Jeux Olympiques d’Athènes.

Abdou Diouf, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la
Francophonie (OIF), a désigné Hervé Bourges, le Président international de l
’Union de la Presse francophone (UPF), en tant que « Grand témoin francophone »
pour les prochains Jeux Olympiques d’Athènes, qui se dérouleront du 13 au 29
août 2004 dans la capitale grecque. "L’engagement d’ Hervé Bourges en faveur de
la langue française n’est plus à prouver. Tout au long de sa carrière dans les
médias les plus prestigieux, il a défendu notre langue et les valeurs quelle
incarne. Ce qui fait de lui un témoin privilégié pour observer l’utilisation du
français aux Jeux olympiques", a t-il notamment déclaré. C’est la première fois
que l’Organisation internationale de la Francophonie désigne un grand témoin
francophone à l’ occasion de la tenue des Jeux Olympiques.

Le Grand témoin francophone se rendra à Athènes pour faire un rapport
détaillé sur l’usage et la place du français aux Jeux Olympiques. Les
conclusions de ce rapport, qui sera remis au Secrétaire général de l’
Organisation internationale de la Francophonie, seront prises en compte dans les
rapports soumis par le Secrétaire général aux chefs d’Etat et de gouvernement
lors du 10e Sommet de la Francophonie, qui se tiendra les 26 et 27 novembre 2004
à Ouagadougou. Hervé Bourges mènera des contacts réguliers avec les responsables
du Comité grec d’organisation des Jeux et avec l’ensemble des Etats
francophones, il représentera la Francophonie à des manifestations officielles
et rencontrera la presse. Enfin, il assurera la présence, la promotion et la
visibilité de la Francophonie à Athènes.

Cette nomination intervient à la suite de la visite du Secrétaire général de
l’OIF en Grèce, du 8 au 10 février 2004. Abdou Diouf avait alors rappelé l’
importance que l’OIF attache au français en tant que langue officielle du
mouvement olympique. La Francophonie a d’ailleurs mis en oeuvre une série d’
actions concrètes, à hauteur de 118 000 euros, pour promouvoir le français à
Athènes cet été : publication d’une brochure sur « le français, langue olympique
», diffusion de la méthode multimédia d’apprentissage du français « Ta Gallika
stous Agones » (Le français aux Jeux) à tous les cadres et bénévoles du Comité
d’organisation, soutien à la réintroduction du français dans la signalisation
des musées, traduction du catalogue de l’exposition sur Pierre de Coubertin,
promotion du site Internet en français des Jeux Olympiques (

http://www.athens2004.com/fr
).

Conformément à l’article 27 de la Charte Olympique, le français et l’anglais
sont les deux langues officielles du Mouvement Olympique. En cas de litige,
c’est la langue française qui fait foi. Le français est aussi la langue
officielle de 29 pays sur 56 Etats et gouvernements membres de l’ Organisation
internationale de la Francophonie et l’on estime à plus de 175 millions le
nombre de francophones dans le monde, répartis sur les cinq continents.

(Paris , le jeudi 15 juillet 2004)

NDLR – Le site Internet de l’OIF :

http://www.francophonie.org/