J’ACHÈTE MES ÉLECTROMÉNAGERS EN FRANÇAIS

Impératif français appuie l’OQLF dans sa campagne invitant les consommateurs
à s’abstenir d’acheter les électromanégers qui contreviennent à la Charte de la
langue française, mais surtout les convie à déposer des plaintes auprès de
l’OQLF dont c’est précisément le rôle et la mission d’intervenir à l’endroit des
fautifs.

La Charte prévoit même des amendes pour les contrevenants (

http://www.oqlf.gouv.qc.ca/charte/charte/clfpenal.html
).

Vous trouverez dans le site de l’OQLF le formulaire de plaintes à l’adresse

http://www.oqlf.gouv.qc.ca/francisation/respect/plainte.html
que nous vous
recommandons fortement d’utiliser. Dans ce domaine, la modération n’a vraiment
pas meilleur goût !

Communiqué émis par l’OQLF:

L’Office québécois de la langue française dévoile, dans la revue
Protégez-Vous de mai 2004 ainsi que dans son site Internet
(www.oqlf.gouv.qc.ca), les différentes marques de gros appareils électroménagers
dont les documents d’accompagnement sont en français et dont les dosserets et
les tableaux de commande comportent des inscr1ptions également en français, ce
qui prouve qu’il est possible d’acheter ces appareils en français au Québec.
Dans cette même parution, l’Office incite les consommateurs et consommatrices à
s’abstenir d’acheter les appareils qui sont vendus sans aucune inscr1ption en
français, ce qui contrevient à l’article 51 de la Charte de la langue française.

Cette action s’inscrit dans une démarche que l’Office a entreprise depuis
quelques années auprès des différents fabricants et distributeurs de gros
appareils électroménagers pour les inciter à cesser de présenter des
inscr1ptions unilingues anglaises sur leurs produits, situation décriée par de
nombreux consommateurs et consommatrices du Québec. L’Office rappelle d’ailleurs
que plusieurs gros appareils électroménagers fabriqués par des entreprises
internationales sont commercialisés en France avec des inscr1ptions rédigées en
français alors que des produits équivalents vendus au Québec portent des
inscr1ptions unilingues anglaises.

La francisation des appareils électroménagers au Québec pose encore un défi
de taille, mais l’intérêt que suscite cette question chez les consommateurs et
les consommatrices et la conformité de plusieurs produits nous montrent qu’il
est possible de commercialiser au Québec des appareils électroménagers
entièrement conformes à la Charte de la langue française et respectueux des
besoins des francophones. L’Office encourage d’ailleurs la population à toujours
exiger des inscr1ptions en français sur les gros appareils électroménagers
achetés au Québec.

Source : Hélène Bélanger
Conseillère en communication
Office québécois de la langue française
Téléphone : (514) 873-5477

(Le 21 avril 2004)