INVESTISSEMENTS FÉDÉRAUX AU QUÉBEC

La conséquence des investissements fédéraux en recherche au Québec :
l’imposition du français langue seconde!

Voir l’offre d’emploi de l’Institut canadien pour les innovations en
photonique
dont le centre administratif est à l’Université Laval à l’adresse
suivante :

http://www.icip.ulaval.ca/cipi/news/nouvelles/2004/CIPIPresident2004.pdf

On y relègue la version française en « seconde » place ! En agissant ainsi l’Institut
canadien pour les innovations en photonique
(ICIP) accorde, au Québec, un
statut plus important à l’anglais et banalise le français en faisant de notre
langue une langue de moindre importance, une langue seconde au Québec!

M. Sylvain Charbonneau, responsable du concours pour combler ce poste,
apprécierait grandement recevoir vos commentaires sur les pratiques de
banalisation et d’infériorisation du français en vigueur au sein de l’ICIP par
courriel à
Sylvain.Charbonneau@nrc-cnrc.gc.ca
.

(Le 18 décembre 2004)