IMPÉRATIF FRANÇAIS AU CRTC

COMMUNIQUé

Impératif français au CRTC : « de la radio en français, il en faut
davantage !»

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)
examine cet automne 16 demandes de licences pour des stations de radio dans les
marchés combinés de Gatineau et d’Ottawa et décernera deux, possiblement trois
fréquences à des diffuseurs. Il existe déjà 16 stations de radio de langue
anglaise contre 6 seulement de langue française et une bilingue couvrant
Gatineau et Ottawa; un rapport de 2,67 stations de langue anglaise par station
de langue française alors que le rapport population anglophone/francophone pour
la région de recensement Ottawa-Hull est, lui, de 1,58.

Ce manque de choix en français est responsable en bonne partie de l’érosion
de l’auditoire francophone vers des médias électroniques de langue anglaise et
de l’assimilation des francophones.

Impératif français demande donc au CRTC de corriger le « déséquilibre
anglicisant » dans l’offre radiophonique et appuie les demandes de licences de
radiodiffusion en français.

******************

Lettre au CRTC :

OBSERVATIONS
Avis d’audience publique de radiodiffusion CRTC 2004-6-2

Madame Diane Rhéaume
Secrétaire générale
CRTC
Ottawa (Ontario) K1A 0N2

OBJET : Appui à de nouvelles stations de langue française- Avis d’audience
publique de radiodiffusion CRTC 2004-6-2 (Réf : Avis public 2004-3)
.

Madame la Secrétaire générale,

L’invitation publiée dans votre Avis d’audience publique 2004-6-2 portant sur
de nouvelles licences de radio desservant le marché des régions de Gatineau et
Ottawa est une occasion pour Impératif français d’appuyer l’ouverture
éventuelle de nouvelles stations de radio de langue française.

Impératif français et plusieurs autres organismes font des efforts
considérables pour la défense et la promotion de la langue et de la culture
d’expression française dans la région; l’arrivée de nouvelles stations à format
francophone local contribuera sans aucun doute au rayonnement de la culture
française et de la francophonie et au renforcement du sentiment d’appartenance
régionale.

De nouvelles stations radiophoniques de langue française desservant les
régions d’Ottawa et de Gatineau constitueraient un apport intéressant pour la
population francophone de ces deux régions et contribuerait à corriger le
déséquilibre actuel qui désavantage grandement la francophonie comme en fait foi
l’inventaire ci-annexé du profil linguistique des stations de radio locales
préparé par Impératif français. Cet inventaire démontre que le CRTC a
déjà délivré des licences à 16 stations radiophoniques de langue anglaise contre
seulement 6 de langue française dans le bassin géographique des régions de
Gatineau et d’Ottawa; un rapport de 2,67 stations de langue anglaise par station
de langue française alors que le rapport population anglophone/francophone pour
la région de recensement Ottawa-Hull est, lui, de 1,58. Tout un déséquilibre…
anglicisant!

De plus, du côté télévisuel (tableau non inclus), le nombre de stations de
langue anglaise a plus que doublé, depuis 1997, dans la région avec la venue de
fréquences de réémetteurs tels CITY, CHCH, OMNI.1*, OMNI.2* et le tout dernier
CTS, toutes à contenu étranger étasunien élevé. Durant cette période, un autre
nouveau réémetteur, celui de CHRO a été converti en station locale par CHUM Ltd
mais continue de se consacrer à l’importation de programmation des états-Unis.

Le déséquilibre susmentionné dans l’éventail radiophonique et télévisuel est
responsable en bonne partie de l’érosion de l’auditoire francophone vers des
médias électroniques de langue anglaise et de l’assimilation des francophones. à
la lumière de ce déséquilibre qui avantage nettement la population anglophone,
nous recommandons au CRTC de ne pas y contribuer plus qu’il ne l’a déjà trop
fait jusqu’à maintenant !

La dernière station de langue française implantée dans notre région, CHLX
(Couleur FM- 97,1) exploitée par Radio-Nord, démontre qu’une station de langue
française peut se démarquer par une programmation locale haut de gamme tout en
recueillant un auditoire important. Après deux ans d’exploitation, CHLX est
devenu une station de radio appréciée en Outaouais.

Nous sommes convaincus que l’ouverture de nouvelles stations de radio de
langue française en Outaouais encouragera la production culturelle et artistique
locale par une plus grande diffusion de celle-ci, renforcera le sentiment
d’appartenance régionale et francophone et stimulera l’économie régionale. Pas
de doute possible, elle favorisera l’émergence de nouveaux talents et regroupera
plusieurs auditeurs compte tenu de la forte croissance démographique que connaît
la région.

De plus, une concurrence accrue entre les médias ne ferait que les motiver à
rechercher continuellement à s’améliorer.

Les milieux culturels, artistiques et d’affaires de l’Outaouais seront
grandement enchantés de l’arrivée de nouvelles stations de radio de langue
française qui contribueront sans aucun doute au développement régional.

Recevez, Madame la Secrétaire générale, l’expression de nos sentiments les
meilleurs.

Le président,

Jean-Paul Perreault

* Les stations multilingues torontoises OMNI.1 et OMNI.2 de Rogers
Communications utilisent l’anglais comme langue de transition et diffusent
plusieurs heures de programmation en provenance des états-Unis et ce, surtout
durant les heures de grande écoute. Elles élargissent donc le choix télévisuel
en anglais.

p. j. Profil linguistique des stations de radio dans les régions de Gatineau
et Ottawa.

c. c. Requérants pour l’ouverture de stations de langue française : Radio
Ville-Marie 505, Radio Rideau Inc. , M. Jean-Jacques Brunelle, 591991 B.C. Ltd ,
Genex Communications Inc. et Radio Nord Communications inc.

ANNEXE

Profil linguistique des stations radiophoniques

Régions de Gatineau et Ottawa

 

Identification

Fréquence

Détenteur

A = anglais
B= bilingue
F = français
M= Multilingue

Bande MA

KHz

   

CFRA

580

CHUM Group Ltd

A

CJRC

1150

Astral Média

F

CFGO The Team

1200

CHUM Group Ltd

A

CIWW-Oldies

1310

Rogers Communications Ltd

A

       

Bande MF

MHz

   

CHUO

89,1 (FP)

Radio Ottawa Inc.

B (M)*

Hot89.9

89,9

Newcap Broadcasting

A

CBOF-2

90,7

Société Radio-Canada

F

CBO-1

91,5

Canadian Broadcasting Corp.

A

CKCU

93,1

Radio Carleton


A (M)
*

CKKL (BOB-FM)

93,9

CHUM Group Ltd

A

CIMF (Rock détente)

94,9

Astral Média

F

CHLX (Couleur FM)

97,1

Radio-Nord Communications

F

CJLL

97,9

Radio 1540 Limited

M (A)**

CHRI

99,1

Christian Hit Radio Inc.

A***

CJMJ (Majic100)

100,3

CHUM Group Ltd

A

CKBY (Y101)

101,1

Rogers Communications Ltd

A

CIFX (The Fox)

101,5

Martz Communications Group

A

CBOXF-2

102,5

Société Radio-Canada

F

CBO-2

103,3

Canadian Broadcasting Corp.

A

CKTF (Énergie)

104,1

Astral Média

F

CISS (Kiss105)

105,3

Rogers Communications Ltd

A

CHEZ

106,1

Rogers Communications Ltd

A

CKQB (The Bear)

106,9

Standard Radio Inc.

A

CKDJ

107,9 (FP)

Algonquin Radio

A

 


Statistique sommaire :


Anglais : 16        
Français : 6         
Bilingue : 1         
Multilingue : 1


* CHUO et CKCU diffusent pendant quelques heures dans quelques langues autres
que l’anglais ou le français.

** La langue de fond de CHIN est l’anglais. La transition entre les émissions
et la publicité est majoritairement en anglais. Sa programmation provient en
grande partie de Toronto. Il y a une heure ou deux d’émission en créole et
français haïtien, en fin de soirée, avec Mad Max Baugé.

*** CHRI diffuse pendant une heure en français le dimanche.

FP : émetteur à très faible puissance et rayonnement restreint.

*** Fin du document ***

Source :
Impératif français
Recherche et communications
Tél. : (819) 684-8460

Imperatif@imperatif-francais.org

www.imperatif-francais.org

(Le 22 septembre 2004)