DU SUCRE DANS LE RÉSERVOIR

M. Charles-Félix Ross, secr. de la Féd. des prod. acéricoles du Québec
cfross@upa.Qc.ca

En complément aux informations utiles et pertinentes « distillées » par ces textes succincts concernant l’industrie de l’acériculture au Québec, je désire exprimer ma surprise et ma profonde déception devant certaines entreprises du milieu qui respectent peu ou point la langue française.

Il s’agit donc de firmes qui se nourrissent en définitive de l’un des symboles nationaux les plus «identitaires» de l’entité québécoise – la sève d’érable et ses dérivés – tout en niant, en tout ou en partie, le coeur vivant de cette personnalité collective, à savoir la langue française.

Et ce, dès l’abord en s’affublant de raisons sociales qui oblitèrent totalement le fait officiel français du Québec.

Je songe notamment, outre «Golden Sap» (Ste-Aurélie, en Beauce: guym@quebectel.com), déjà identifiée, à «Cumberland Maple Farms inc.» (également de la Beauce, à Saint- Benoît, où la priorité indiscutable de l’anglais sur le français s’étale comme sirop sur neige sans la moindre gêne: http://www.cumberlandinc.com/), à «Turkey Hill Sugar Bush Ltd» (Waterloo, en Québec [et non Ontario ou… Belgique]: Michael Herman, president), à «L.B. Maple Treat» (Granby: att. Luc Bergeron), à «Shady Maple Farms Ltd» (La Guadeloupe), à «Canada Starch Company Ltd» (Île-des-Soeurs) ou à «Quebec Maple Syrup» (Bedford. Pas un mot de français! – sales@Quebecmaplesyrup.com / http://www.QuebecMapleSyrup.com).

Je crois qu’à titre de Québécois/es éclairé/es et respectueux de notre langue et de notre culture, il faut à l’égard de pareilles entreprises développer des réflexes intelligents de consommateurs.

Et peut-être en conséquence laisser ces gens-là mijoter quelque temps dans leur eau bouillie, le temps qu’ils prennent enfin conscience – plus de 27 ans après l’adoption de la Charte de la Langue française – qu’ils ne sont pas ici au New Hampshire, au Vermont ou en Ontario.

Salutations, concitoyens, concitoyennes,



Hélène Pisier
QcIndependance@yahoo.fr

Québécoise maître es gourmande des produits de l’érable (mais qui ne se les procure que sous des bannières commerciales rigoureusement respectueuses du Québec)

– Québec, le 30 sept. 2004 –



Note – Quelques destinataires potentiels : Office québécois de la Langue française (Info-plaintes@oqlf.gouv.Qc.ca), ministre Sam Hamad (sam.hamad@mrnfp.gouv.qc.ca), Charles-Félix Ross, secrétaire de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (cfross@upa.Qc.ca), coppolag@aol.com, info@brienonline.com, coopcara@globetrotter.net, sales@Quebecmaplesyrup.com, info@cumberlandinc.com, guym@quebectel.com (Golden Sap), info@laroutedessucres.com