DROITS LINGUISTIQUES DES FRANCOPHONES AVEUGLES

Que les Québécois voyants ont du mal à se faire respecter sur le plan
linguistique, c’est connu. Eh bien, pour les Québécois aveugles, c’est vingt
fois pire. Les messages en braille dans les ascenseurs du Québec sont presque
toujours inscrits en braille anglais, dans des formes abrégées qui n’existent
pas en braille français et qui sont tout à fait illisibles pour bon nombre de
francophones aveugles.

Les droits linguistiques des aveugles du Québec sont-ils inférieurs à ceux
des voyants ? Les fabricants d’ascenseurs qui affichent les messages en braille
anglais contreviennent-ils à la Charte de la langue française ?

Je vous invite à vérifier les ascenseurs de quelques immeubles du
centre-ville de Montréal, en commençant par l’ancienne école des Beaux-arts de
la rue Sherbrooke où loge maintenant l’OQLF. Au besoin, je vous aiderai à
transcrire les messages en braille qui s’y trouvent.

Scott Horne
shorne@hornetranslations.com

*****************

NDLR – Quelques adresses utiles :

Fondation des aveugles du Québec
info@aveugles.org

Le Regroupement des aveugles et amplyopes du Québec
info@raaq.qc.ca

Association sportive des aveugles du Québec

http://www.sportsaveugles.qc.ca/asaq/joindre_asaq.php

Office des personnes handicapées du Québec
communications@ophq.gouv.qc.ca

Office québécois de la langue française
info@oqlf.gouv.qc.ca

(Le 17 août 2004)