DÉFENSE DU FRANÇAIS EN BELGIQUE

DéFENSE DU FRANçAIS EN BELGIQUE
Belgique – Une volonté d’agir. Avis aux intéressés.

Ce petit message uniquement pour vous demander s’il serait possible d’ouvrir
une antenne d’Impératif français en Belgique ou pour demander aux Belges qui
visitent le site d’Impératif français s’ils ne seraient pas candidats pour
mettre en place un groupe de défense de la langue française en Belgique.

Je me lancerais volontiers dans l’aventure mais je ne veux pas le faire
seule car je sais que je ne tiendrai pas la distance car c’est très lourd
quand on est seul face à une telle somme de travail. Toutefois, au vu de
l’avancée de l’utilisation de l’anglais dans notre vie quotidienne, je suis
convaincue qu’il est grand temps de se défendre et de réagir. En Belgique,
le français est attaqué de toutes parts par l’anglais et le flamand. Ou
plutôt, je dirais que pour éviter l’écueil du flamand, on utilise l’anglais
et c’est la catastrophe. Je constate, de plus, que bon nombre de publicités
utilisent de plus en plus l’anglais et que celles qui sont faites en
français comportent de plus en plus de fautes.

Je cherche donc des amoureux du français qui, comme moi, veulent défendre
leur langue.

Et puis, aussi, j’aimerais votre aide et vos conseils pour lancer ce groupe
de défense en Belgique… si vous voulez bien me les donner.

Chantal RENAERT
chantal.renaert@ibelgique.com

(Le 24 mars 2004)