DE LA LANGUE DES RÉPONDEURS

DE LA LANGUE DES RéPONDEURS
Québec – Interpeller ceux qui ne se conforment pas.

à la lumière de la réponse suivante du chef du Service des communications de l’Office québécois de la langue française (OQLF), M. Gérald Paquette, il est évident que plusieurs ministères et organismes publics du Québec ne respectent pas l’esprit de la « Politique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration » lorsqu’ils accueillent par un message enregistré aussi en anglais les citoyens qui leur téléphonent.

Vous aurez compris que l’OQLF ne favorise l’utilisation que du français dans les messages enregistrés au téléphone et par conséquent déconseille l’usage de l’anglais : « On est en droit d’attendre des ministères et organismes qu’ils retiennent l’interprétation la plus favorable à l’emploi du français comme langue commune des communications publiques. »

Et l’OQLF va jusqu’à recommander aux citoyens et organismes intéressés d’interpeller les ministères et organismes du Québec fautifs : « Nous sommes bien heureux que des personnes et des organismes comme le vôtre nous appuient dans cette quête et interpellent ceux qui ne semblent pas se conformer de manière exemplaire à ce cadre général d’application de la politique linguistique québécoise. »

à vous de jouer!

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

C. P. 449, succ. Aylmer
Gatineau (Québec)
J9H 5E7
Tél. : (819) 684-8460
Téléc. : (819) 684-5902
http://www.imperatif-francais.org

***************************************
—–Message d’origine—–
De : Paquette Gérald [ mailto: gpaquett@oqlf.gouv.qc.ca ] Envoyé : mardi 20 janvier 2004 15:49
à : Impératif français
Objet : RE: Bureaux et ministères du gouvernement du Québec

L’équipe responsable des dossiers de francisation de l’Administration fait périodiquement des rappels aux différents ministères et organismes (M-O) du Québec concernant le respect de la Politique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration.

Cette politique constitue un cadre général qui vise à faire en sorte que

l’Administration exerce le rôle exemplaire et moteur qui lui incombe pour assurer la qualité du français et le statut du français comme langue officielle et langue d’usage commune.

Le point 11 de la politique préconise l’emploi du français avec le public, notamment dans les messages enregistrés au téléphone. On y dit également que ces messages peuvent être aussi dans une autre langue s’ils sont accessibles distinctement. Tout comme vous, nous constatons que cette dernière phrase est interprétée de manière variable par les M-O. En effet, certains accordent une place importante aux messages en anglais, d’autres lui accordent une place moins importante, et finalement quelques autres n’utilisent que le français.

Comme pour tout autre point de la politique et tout texte de la Charte, on est en droit d’attendre des ministères et organismes qu’ils retiennent l’interprétation la plus favorable à l’emploi du français comme langue commune des communications publiques.

C’est là le message que nous communiquons aux ministères et organismes du gouvernement québécois, et nous sommes bien heureux que des personnes et des organismes comme le vôtre nous appuient dans cette quête et interpellent

ceux qui ne semblent pas se conformer de manière exemplaire à ce cadre général d’application de la politique linguistique québécoise.

Au nom de mes collègues de l’Office, je vous remercie de votre collaboration habituelle.

Gérald Paquette
Chef du Service des communications
Office québécois de la langue française
(514) 873-6567
Télécopie : (514) 873-3488
Gerald.Paquette@oqlf.gouv.qc.ca

***************************************

>>> Impératif français < Imperatif@imperatif-francais.org >
2004-01-06
23:33:17 >>>

QUéBEC COLONISE LES FRANCOPHONES
Québec – ou la langue des répondeurs.

L’incohérence gouvernementale est flagrante puisque, dans certains cas, l’intendance ne suit pas le discours politique. Ainsi, certains bureaux du gouvernement et autres administrations pratiquent carrément une forme de bilinguisme institutionnel. L’Administration fait ainsi la démonstration qu’au Québec, il y a deux langues d’usage public.

Téléphonez à certains ministères ou autres administrations (Communication Québec, universités du Québec, SAAQ, Environnement et Faune, CLSC, Revenu Québec, Régime des rentes, etc.) et écoutez le message au répondeur. Vous verrez…

Dans certains cas, le message est bilingue (donc deux langues publiques communes). Dans d’autres, afin de ne pas exposer les anglophones à la langue française (quel supplice!), on va jusqu’à inclure un message en anglais dès le début (le message en anglais a donc la priorité!).

Serait-ce qu’ils croient que les anglophones sont ignorants et stupides au point de ne pas savoir ou comprendre que c’est après le son du timbre qu’il faut laisser le message? Les répondeurs installés au Québec feraient-ils un «bip bip» différent de celui entendu aux états-Unis, au Canada, ou ailleurs dans le monde? Qui de vous ne sait pas encore que c’est après le timbre sonore qu’il faut laisser le message?

Parfois, on va même jusqu’à demander aux Québécois «s’ils veulent le service en français…» Faut le faire!

à certains endroits du Québec, quelques-uns poussent l’affront plus loin. Ils vous disent qu’ils offrent l’accès au message en anglais en premier («If you want the message in English, press…») afin de ne pas exposer les quelques anglophones unilingues au message français qui suit. Incroyable, n’est-ce pas?

Cela est l’équivalent d’accorder carrément priorité à l’anglais; d’exposer tous les francophones à la langue anglaise afin de ne pas exposer (quel supplice!) quelques anglophones unilingues au français; de rappeler aux anglophones à la moindre occasion qu’ils n’ont pas besoin d’apprendre le français; d’inviter les nouveaux arrivants à l’apprentissage de l’anglais; de signifier aux francophones qu’ils sont des citoyens de seconde classe même chez eux au Québec (ou ailleurs, au sein de leurs institutions… s’il leur en reste!)

Que veut dire le gouvernement du Québec lorsqu’il prétend vouloir faire jouer à l’Administration publique un rôle exemplaire moteur? à quel jeu joue-t-il?

La recherche suivante vous permettra de conclure que dans plusieurs cas le gouvernement du Québec considère les anglophones comme des citoyens de première classe et les francophones, de seconde classe, offrant à tous l’accès au message en anglais en premier!

Selon nous, les messages d’accueil devraient être uniquement en français. (Dans les très rares cas, où l’on veut aussi utiliser une autre langue, le message en français devrait être, D’ABORD OFFERT ENTIèREMENT EN FRANçAIS à TOUS, et à LA FIN SEULEMENT, offrir uniquement l’accès au message (et non au
service) dans cette autre langue. (Surtout ne pas répéter en entier le message dans l’autre langue).

Il doit bien exister pour la fonction publique en général certaines règles ou directives à ce sujet. Elles seraient en cause que ceci ne nous surprendrait pas !

Voici les résultats d’une recherche sommaire sur la langue des répondeurs du gouvernement du Québec en Outaouais et dans certains cas ailleurs. Dans plusieurs cas, vous constaterez l’approche «colonisée» de certains bureaux gouvernementaux :

Communication-Québec 819-772-3232 (To continue in English press 9, avant le message en entier en français)

Min. des Affaires municipales 819-772-3006 (En français seulement. Bravo !)

Min. des Régions 819-772-3038 (En français seulement. Bravo !)

Min. de l’Agriculture 819-772-3044 (En français seulement. Bravo !)
Centre des services agricoles 819-986-8544 (For English press 9, avant le message entier en français)
Les autres centres, il faudrait vérifier !

Min. de la Solidarité sociale ou Emploi Québec 819-772-3035 (To continue in English press 9, avant le message en entier en français)

Centre locaux d’emploi
Aylmer : 819-682-0362 (For service in English press 9, avant le message en entier en français)
Les autres centres, il faudrait vérifier !

Min de l’Industrie et du Commerce 819-772-3131 (En français seulement. Bravo!)

Min des Relations avec les citoyens et de l’Immigration 819-246-3345 (En français seulement. Bravo !)

Off. des personnes handicapées 819-772-3042 (En français seulement. Bravo !)

Aide juridique 819-772-3011 (En français seulement. Bravo !)

Min. de la Culture et des Communications 772-3002 (pas de répondeur). L’idéal!

Conseil du trésor et fonction publique 819-772-3043 (En français seulement. Bravo!)

SAAQ 800-361-7620 (For service in English press 9, avant le message en entier en français)

Conseil du statut de la femme 819-772-3022 (En français seulement. Bravo !)

Régie du bâtiment 819-772-3680 (En français seulement. Bravo !)

Office de protection du consommateur 888-672-2556 (For service in English press 9, avant le message en entier en français)

Régie du cinéma 800-463-2463 (En français seulement. Bravo !)

MRCI, Direction de l’état civil 800-567-3900 (To continue in English press 9, avant le message en entier en français)

Direction générale des élections 888-353-2846 (For service in English press 1, avant le message en entier en français)

Régie des rentes du Québec 800-463-5185 (For service in English press 9 now, avant le message en entier en français)

Allocations familiales 800-667-9625 (For service in English press 9 now, avant le message en entier en français)

CRIQ 800-667-4570 (Welcome to … for service in English dial 9, avant le message en entier en français)

Divorce 800-463-5185 (For service in English press, avant le message en entier en français)

Comm. des droits de la personne 819-772-3681 (En français seulement. Bravo!)

Min. de l’éducation 819-772-3382 (For service in English, press 9, avant le message en entier en français)

Inspecteur général des institutions financières 888-291-4443 (For service in English, press 9, avant le message en entier en français)

Min. de l’Environnement 819-772-3434 (To continue in English please press 9, avant le message en entier en français)

Société de la faune et des parcs 800-561-1616 (For service in English, press 9, avant le message en entier en français)

SéPAQ 800-665-6527 (Pour service en français, appuyer sur le 1, for Service in English press 9)

Nous arrêtons ici nos recherches puisqu’il est maintenant tout à fait évident que le gouvernement du Québec traite les francophones en citoyens de seconde classe chez-eux en donnant clairement priorité aux anglophones!

Notre recherche nous a aussi permis de constater que les pratiques gouvernementales de certains ministères ou organismes qui consistent à banaliser les francophones et la langue française par la valorisation de la langue anglaise existeraient aussi ailleurs au Québec. Pour le vérifier, il suffit de faire la même démarche à Montréal, Sherbrooke, etc.

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

C.P. 449, succ. Aylmer
Gatineau (Québec) J9H 5E7
Tél. : (819) 684-8460
Téléc. : (819) 684-5902
http://www.imperatif-francais.org

(Le 21 janvier 2004)