COMMISSION EUROPÉENNE

José Manuel BARROSO, le nouveau très francophone et francophile Président de
la Commission européenne, viendrait de nommer la Française Françoise LE BAIL (
francoise.le-bail@cec.eu.int )
porte-parole de la Commission, en remplacement du Finlandais Reijo KEMPPINEN.

Mme LE BAIL était jusqu’ici Directeur au sein de la Direction Générale
"Commerce", sous l’autorité de Pascal LAMY.

Si cette information est confirmée, cela devrait quelque peu rassurer ceux
qui voient dans la construction européenne le seul vecteur de l’uniformisation
anglo-saxonne.

Rappelons que le porte-parole de la Commission peut s’exprimer en français ou
en anglais lors des conférences de presse hebdomadaires, et que interventions,
questions et réponses sont traduites vers le français, l’anglais et l’allemand.

Le prédécesseur de Mme LE BAIL s’exprimait très difficilement en français, et
cela a conduit le service du Porte-parole à recourrir de plus en plus souvent à
l’utilisation exclusive de la langue anglaise, et ce aux dépends du
multilinguisme et du respect des cultures de l’Europe.

Souhaitons que Mme LE BAIL sache prendre conscience de la responsabilité qui
pèse désormais sur elle. Les militants de la francophonie et du multilinguisme
seront particulièrement vigilants, comme il le sont vis-à-vis de l’anglophonie
monomaniaque du Président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude TRICHET.
Il importera notamment que Mme LE BAIL s’exprime prioritairement dans sa langue
maternelle, qui est également une langue officielle de l’UE et une langue de
travail de la Commission (sauf, bien entendu, pour répondre le cas échéant aux
questions posées dans la langue maternelle du journaliste qui l’interroge).

La portail "Europa" de l’Union européenne (

http://europa.eu.int/index_fr.htm
) affiche une rubrique "Langues: la
richesse de l’Europe". Le meilleur moyen pour la Commission de mettre son action
en adéquation avec ses principes est de montrer aux journalistes européens
travaillant à Bruxelles, ville francophone, la nécessité de savoir parler
d’autres langues que le sabir appauvri d’anglais européanisé, si l’on veut être
réellement fidèle aux valeurs d’ouverture, de compréhension et tolérance et de
respect de la diversité culturelle, linguistique et nationale qui sont censées
être celles de l’UE.

Espérons que la nomination de Mme LE BAIL au poste de Porte-parole, si elle
est confirmée, y contribuera.

Adam Valency
multilinguisme@gmx.net

———
Une Française aux côtés de Barroso

Bruxelles.- La Française Françoise Le Bail, sera la porte-parole de la
Commission présidée par José Manuel Barroso. Mme Le Bail, fonctionnaire européen
qui a une grande expérience de la communication et des relations extérieures,
remplacera le 1er novembre le Finlandais Reijo Kemppinen, à la tête du service
des porte-paroles de la Commission européenne. Françoise Le Bail occupe
actuellement la fonction de directeur pour les Balkans, la Communauté des états
indépendants (CEI), la Méditerranée et l’Asie orientale et du Sud à la direction
générale du Commerce, sous l’autorité du commissaire au Commerce Pascal Lamy.

(Dernières Nouvelles d’Alsace, le 18 septembre 2004)