VALÉRIE GISCARD D’ESTAING À L’ACADÉMIE

VALéRIE GISCARD D’ESTAING à L’ACADéMIE
France – La risée du monde entier.

Comment ne pas être étonné et stupéfait d’une telle nomination ?

N’oublions jamais que lors de sa victoire à l’élection de la présidence de la
République, M. Giscard d’Estaing s’était d’abord adressé au monde en anglais, et
nos télévisions avaient retransmis en direct, puis en différé cette allocution.
Ce choix de l’anglais a été fait, il y a plus de trente ans et, depuis lors,
l’anglais n’a cessé de progresser partout.

Au pouvoir, Giscard s’était fait le chantre du bilinguisme français/anglais.

à noter également que lors d’un voyage officiel en Louisiane, en tant que
Président de la République française, il s’était exprimé en anglais au grand
désespoir des Louisianais francophones qui essaient depuis des années de
restaurer le français dans cet état.

Enfin, récemment, lors de l’élaboration de la pseudo future Constitution
européenne, il a fait la sourde oreille sur les problèmes linguistiques que
l’élargissement à 25 états allaient soulever. En cela, il n’a répondu à aucune
association de défense du français et n’a prévu, dans sa constitution, aucun
article garantissant l’avenir des langues nationales européennes…

Bref, Giscard n’est pas l’ami de la langue française.

Dans ces conditions, comment se fait-il qu’il est atterri à l’Académie
française ?

PROTESTONS :
contact@academie-francaise.fr

COMMUNIQUE DE L’A.FR.AV
afrav@tiscali.fr
**********

VIVEMENT UNE RéACTION

Quel honte d’avoir élu cet homme assujetti à
l’anglais à l’Académie de France. Est-ce que les
membres de cette acdémie sont vavilis à ce point
qu’ils ne voient plus les gaffes de cet individu qui
n’a pas craint le ridicule en s’adressant aux
Louisiannais en anglais alors qu’ils attendaient un
Président de la France. Quelle honte à ces membres
d’avoir nommé parmi eux un homme qui s’est adressé au
monde en «anglais» lors de son élection à la
présidence de la France il y presque trente ans
maintenant.

Je suggère donc que cette petite académie
se fonde en Académie de langue anglaise ou que ses
membres reviennent sur leur décision. Autrement, c’est
toute la francophonie qui sera ridiculisée par le
geste posé par les membres de l’Académie française!
Vraiment Giscard doit retourner dans ses terres, là
il aura tout le temps voulu pour divaguer sur une
constitution européenne qui n’émanera pas du peuple
mais de lui. Il me semble voir le «Grand général»
Charles de Gaulle se tourner dans sa tombe en voyant
ce que cet «individu» veut faire de son Europe des
nations.

Vivement une réaction avant que l’Académie ne soit la
risée du monde entier :
contact@academie-francaise.fr

Jacques Bergeron
jacberger@yahoo.fr

(Le 13 décembre 2003)