UNE ERREUR

UNE ERREUR
Enseignement de l’anglais dès la première année

Le gouvernement, nouvellement élu, a l’intention de rendre obligatoire
l’enseignement de l’anglais dès la première année du primaire. Cette décision
est une erreur sur les plans pédagogique et linguistique.

à la base de cette décision, il y a la croyance selon laquelle plus on
apprend tôt une langue seconde, plus c’est facile. Il ne faut pas confondre
apprentissage de la langue maternelle et apprentissage de la langue seconde.
Dans le cas de la langue seconde, les études montrent que son enseignement à
l’école réussit mieux à un âge avancé. « Dans les systèmes scolaires
institutionnalisés, les jeunes adultes (18-30 ans) apprennent mieux et plus vite
que les adolescents et retiennent davantage ce qu’ils ont appris, et les
adolescents (12-17 ans) apprennent mieux, plus rapidement et plus efficacement
que les enfants du primaire (6-11 ans) », confirme Gilles Bibeau, docteur en
linguistique. Accaparer du temps du primaire pour apprendre une langue seconde
est au mieux une perte de temps, au pire un risque pour la langue française. Il
serait plus rentable de renforcer les matières de base au primaire et de
renforcer l’enseignement de l’anglais au deuxième cycle du secondaire.

De plus, dans le contexte québécois, cet apprentissage précoce de l’anglais a
un impact sur la langue maternelle, tout spécialement chez les élèves qui ont
des difficultés en langue maternelle, des garçons et des enfants d’immigrants
notamment. Avant d’apprendre une langue seconde, il vaut mieux bien connaître sa
langue.

Que dans le contexte québécois, l’apprentissage de l’anglais soit une
nécessité est une évidence. Ce n’est pas une raison pour le gouvernement de
mettre en péril l’apprentissage de la langue française, surtout s’il souhaite
que le français soit la langue d’usage au Québec.

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
Tél. : (819) 684-8460

President@imperatif-francais.org

www.imperatif-francais.org

Quelques adresses utiles :

Monsieur Pierre Reid
Ministre de l’éducation
ministre@meq.gouv.qc.ca

Monsieur Jean Charest
Premier ministre
Courriel :

http://www.premier.gouv.qc.ca/general/exprimez_vous/exprimez_vous.htm