SECOND CUP

SECOND CUP
Vous venez de perdre notre clientèle.

TORON/TOiser le Québec Lettre ouverte à << Second Cup >>

Je viens à l’instant d’acheminer le courriel ci-contre à votre entreprise par le biais des coordonnées apparaissant à la page ‘contact’ française de votre site, soit: http://www.secondcup.com/french/contact/default.asp.

Or aucune des adresses n’est fonctionnelle ! (courriels retournés illico à l’expéditeur) Je comprends donc que vous ne voulez rien savoir des clients francophones, et qu’il faut en passer par la version anglaise de votre site pour entrer en communication avec vous – là où, j’imagine, on ne comprend rien à cette langue officielle du Canada, et où il ne reste plus par conséquent qu’à jeter ces <> illisibles à la corbeille… J’ai compris le message ! D’autant plus que j’avais tenté de vous joindre il y a de cela plusieurs mois. Plusieurs mois, je dis bien. Et la situation était la même. Alors pour le problème technique – momentané -, on repassera.

Vous venez de perdre notre clientèle à vie, gens de SECOND CUP. Car là, vraiment, je suis dégoûtée par votre plus total mépris des Québécois. Salutations. LG

===========================
Bonjour,
Objet : critiques de Second Cup, entre autres in :  « SECOND CUP » : THE LAST ONE ! et  « SECOND CUP » : TORONTO LAW IN KWABEK…?

Je partage totalement ces opinions. J’aime bien aussi votre café, de qualité. Et dans certains SC, le personnel est sympathique (mais pas partout, hélas). Votre raison sociale, ainsi que votre choix musical (comme si nous étions tous des Ontariens et des Américains!) m’ont toujours indisposée. Au point où j’ai fini par cesser complètement de vous fréquenter. De même que mon compagnon. Et comme je constate votre parfaite fermeture sur ces sujets – et ce depuis des mois, des années même – eh bien ne vois vraiment pas comment un jour je pourrais avoir envie de vos établissements. Votre arrogance dépasse les bornes. On n’attire pas les mouches avec du vinaigre, vous savez…

Louise Galarneau
Montréal, 15 juin 2003
lg.qc@voila.fr