PRIX D’EXCELLENCE À L’UNILINGUISME ANGLAIS

Prix d’excellence à l’unilinguisme anglais

Une visite du site internet Regroupement des gens d’affaires de la Capitale
fédérale (RGA) ( http://www.rga.ca/
) vous apprendra que cet organisme « est né d’un besoin de se regrouper, de
s’informer, de prospérer, de faire du réseautage et de mettre en commun des
objectifs semblables en français », que « le RGA est à l’image de ses membres :
un réseau francophone…» et qu’il est «… la première force économique francophone
par lequel entrepreneurs et professionnels développent de nouveaux
partenariats.» Il est évident à la lecture de ceci où les termes « français » et
« francophones » reviennent si souvent que le RGA a comme objectif de promouvoir
les affaires en français.

Pourtant, Le Droit du 14 avril nous apprend que le Regroupement des gens
d’affaires de la Capitale fédérale vient de décerner un Prix d’excellence à
Gilles Lalonde, président de Provance Technologies (
http://www.provance.com/
) , une entreprise dont le site internet exclut le français, dont le site
internet est unilingue anglais, un site qui nie l’existence des francophonie
québécoise, canadienne et internationale.

P. Morissette
Gatineau
morisp@tv.videotron.ca

NDLR : Le 9 novembre 2003 – Ce texte doublé de vos interventions aura servi
puisqu’une version française serait maintenant disponible.