PLAINTE CONTRE TELUS

PLAINTE CONTRE TELUS
Québec – Une version entièrement française s’impose.

Selon les articles suivants de la Charte de la langue française :

52. Les catalogues, les brochures, les dépliants, les annuaires commerciaux
et toute autre publication de même nature doivent être rédigés en français.

58. L’affichage public et la publicité commerciale doivent se faire en
français. Ils peuvent également être faits à la fois en français et dans une
autre langue pourvu que le français y figure de façon nettement prédominante.

L’annuaire téléphonique 2003-2004 publié par Telus contrevient à la loi — à
la fois sa lettre et son esprit — à cause, entre autres, des éléments suivants
:

— la section anglaise est deux fois plus volumineuse que la française, alors
que c’était l’inverse autrefois ;

— le bilinguisme des premières pages (celles-ci étant pourtant stratégiques)
est agressant et confus, puisque la priorité à gauche est accordée tantôt à
l’anglais, tantôt au français ;

— la publicité des premières pages est presque unilingue anglaise ;

— dans les premières pages, la version anglaise des bons conseils de
l’Ambulance Saint-Jean est présentée avant la version française (dans une
situation d’urgence, a-t-on le temps de vérifier si la version française est
située au bon endroit, voire si elle existe bel et bien quelque part dans
l’annuaire ?) ;

— la priorité dans la page des numéros d’urgence et la section Guide
communautaire (toujours dans les premières pages) est accordée à Ottawa plutôt
qu’à Gatineau dans cette édition prétendument québécoise de l’annuaire ;

— la traduction est incomplète : par exemple, les calendriers, les tables de
conversion métrique et les schémas du Centre national des arts sont unilingues
anglais.

Pour toutes ces raisons, qui relèvent tant d’une dynamique de «
rationalisation commerciale » que d’une volonté d’assimilation — implicite,
sinon explicite –, je recommande donc d’imposer à la compagnie qui produit
l’annuaire d’en publier une version distincte pour les citoyens francophones,
c’est-à-dire entièrement française.

Marc Labelle ( MLABE093@UOTTAWA.CA )

NDLR – L’adresse électronique de Telus est
sacqt@telus.com

L’adresse Internet des SuperPages est
www.SuperPages.ca, et
l’adresse de la page destinée aux commentaires est

http://francais.superpages.ca/about/feedback.html

(Le 21 décembre 2003)